Traitements pour enfants et adolescents

Traitements pour enfants et adolescents

Traitements pour enfants et adolescents

Les traitements pour les enfants et les adolescents représentent une grande partie des patients traités en orthodontie. Plusieurs croient que c’est une mode. Bien au contraire, la plupart des corrections ont avantage à être effectuées durant le développement actif. Dans le but de favoriser la croissance, les traitements pour  enfants et adolescents permettent d’améliorer la relation des mâchoires. Ainsi, la correction de la relation des mâchoires favorise un meilleur équilibre en lien avec le reste du visage. Le fait d’effectuer une correction en plus jeune âge permet aussi très souvent de réduire l’ampleur du problème.

Il est donc essentiel d’effectuer une première visite de consultation en bas âge afin de déterminer quel moment sera le plus opportun pour débuter la correction. Le simple fait de regarder les dents les plus visibles du sourire ne peut nous permettre de confirmer quel est le type de problème et quels sont les avantages de le corriger. Les types de problème sont divisés en 3 grandes catégories, les malocclusions de classe 1, 2 et 3.

Malocclusion de Classe 1

La malocclusion de Classe 1 se traduit par une bonne relation des dents et des mâchoires dans le sens antéro-postérieur. La malocclusion de classe 1 peut toutefois être combinée à d’autres problèmes. La relation des mâchoires dans le sens de la largeur et l’aspect vertical peuvent aussi être présents. Ainsi, la mâchoire supérieure peut être trop étroite, ce que l’on nomme une constriction du maxillaire supérieur. Aussi, l’aspect vertical peut aussi être affecté.  La relation des mâchoires peut être trop parallèle et alors trop fermée. À l’inverse, la relation n’est pas suffisamment parallèle, ce qui entraine un manque de contact dans la partie antérieure des mâchoires. Ce manque de contact se nomme une béance.

Bien entendu la malocclusion de classe 1 comprend plusieurs autres possibilités en relation avec la position des dents. Ainsi, on peut observer un manque d’espace ou un surplus. Certaines dents permanentes sont parfois absentes congénitalement. Une ou plusieurs dents en mauvaise position peut créer un articulé croisé. Certaines dents permanentes peuvent ne pas faire pas éruption et demeurent incluses. Enfin, toutes ces relations peuvent aussi être observées en combinaison.

La malocclusion de classe 1 peut donc être combinée à de nombreuses possibilités. Il est alors essentiel de consulter dès l’âge de 7 ans afin de déterminer quel sera le meilleur moment pour le corriger.

Malocclusion de classe 2

La malocclusion de classe 2 consiste à un décalage de la mâchoire inférieure reculée par rapport à la mâchoire supérieure. Les incisives supérieures peuvent être avancées, ce qui correspond ou augmente le décalage. Les incisives supérieures peuvent aussi camoufler le décalage ce qui peut le rendre parfois plus difficile à diagnostiquer. La malocclusion de classe 2 nécessite définitivement d’être corrigée à l’aide d’appareils orthodontiques. Il est généralement recommandé de corriger ce problème durant la période active de croissance soit en général vers l’âge de 11 à 12 ans. Il est donc primordial de venir nous consulter dès l’apparition des premiers signes d’une malocclusion de classe 2. Une première visite vers l’âge de 7 ans est donc essentielle afin de confirmer à quel moment il sera préférable d’intervenir pour la corriger.

Comment corriger la malocclusion de classe 2

En général, il est nécessaire d’utiliser des boîtiers orthodontiques aux deux arcades. Des élastiques de classe 2 peuvent être employés sur les boitiers orthodontiques. L’appareil Carrière est aussi très populaire. Des ressorts de type Forcus ou un appareil X-Bow sont aussi utilisés pour corriger les malocclusions de Classe 2. Ces appareils sont efficaces et assurent une bonne stabilité des résultats à long terme. Il est toutefois essentiel d’être employés durant la période active de croissance. Une première visite bien avant la puberté est don essentielle pour le déterminer.  Lorsque la malocclusion de classe 2 est corrigée durant la période active de croissance, les résultats sont plutôt impressionnants.

Correction après la période active de croissance

Lorsque la malocclusion de classe 2 n’est pas corrigée en croissance, il faut parfois envisager de combiner la correction orthodontique à une chirurgie maxillo-faciale. Lorsque le décalage des mâchoires n’est pas trop important, il est parfois possible de le corriger sans la chirurgie maxillo-faciale. La correction de la relation des mâchoires est toutefois essentielle pour assurer une stabilité et un résultat harmonieux. Une consultation permettra de confirmer ce qui offrira le meilleur résultat.

Les malocclusions de Classe 3

Les malocclusions de Classe 3 se traduisent par une relation des dents supérieures et/ou de la mâchoire supérieure reculée en combinaison avec des dents inférieures et/ou une mâchoire inférieure avancée. Ce type de malocclusion doit absolument être intercepté en bas âge. Il est donc nécessaire de consulter rapidement en orthodontie soit dès l’éruption des premières incisives. L’âge idéal pour intercepter la malocclusion de Classe 3 est vers l’âge de 7 ou 8 ans.

Cette malocclusion évolue généralement avec la croissance. La correction de la relation de Classe 3 en bas âge est essentielle pour favoriser le développement au niveau des mâchoires. Étant donné que la malocclusion de Classe 3 évolue avec la croissance lorsqu’elle n’est pas traitée jeune, il est souvent nécessaire de combiner la chirurgie maxillo-faciale à l’orthodontie lorsqu’elle est corrigée plus tard en développement ou en fin de croissance.

Une phase d’interception est donc très souvent fortement recommandée vers l’âge de 7 ou 8 ans. Les appareils que nous utilisons le plus fréquemment sont un appareil d’expansion palatine rapide, un masque facial, des boîtiers orthodontiques ainsi que des élastiques de Classe 3. Dans ce type de correction, il est très fréquemment nécessaire d’effectuer une expansion au niveau de la mâchoire supérieure ce qui a pour effet très positif d’augmenter l’espace disponible pour l’éruption des dents permanentes au niveau de la mâchoire supérieure.

Débuter votre traitement en orthodontie

La deuxième visite consiste à la prise des données cliniques pour permettre d’établir le plan de traitement final dans l’obtention de votre sourire radieux. Des empreintes, des radiographies numériques et des photos sont en général nécessaires pour confirmer le plan de traitement.

Enfin, lorsque le traitement débute, Dre Baillargeon et l’hygiéniste vous fourniront toutes les informations utiles concernant les soins de vos appareils. Nous vous remettrons alors une trousse complète et de précieux conseils pour agrémenter votre traitement.

Le coût du traitement varie en fonction du problème. Afin de ne pas vous priver de soins souvent essentiels à votre santé dentaire et faciliter par le fait même vos paiements, des plans monétaires sont offerts à notre clientèle. Il n’y a aucun intérêt ou taxe.

Tous les patients sont traités avec respect et beaucoup d’égard quel que soit le traitement qu’ils reçoivent. Combiné à un remboursement d’impôt, le traitement coûte moins que vous ne l’imaginez. La coordonnatrice des traitements sera en mesure de discuter avec vous de tout ceci lors de la première rencontre. Si vous avez une assurance qui couvre les soins, nous vous guiderons dans vos démarches.

Les soins orthodontiques améliorent l’apparence et l’estime de soi en plus de favoriser la bonne santé dentaire à long terme. Investir sur vous-même ou sur une personne qui vous est chère est le meilleur placement que vous puissiez faire. C’est un cadeau pour la vie.

Poser une question ou laisser un commentaire

Laisser un commentaire

  1. Aurore Bouix dit :

    Bonjour,

    Nous aimerions avoir un deuxième avis. Notre dentiste actuel a fait un bilan orthodontique à nos deux enfants (photos, empreintes, etc), mais nous venons de découvrir qu’il ne fait pas partie de l’association des orthodontistes du Québec. Nos enfants devront-ils repasser au complet les examens ou pouvez-vous nous donner votre avis avec le dossier existant?

    Cordialement,

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Plusieurs dentistes offrent des soins d’orthodontie à leurs patients, mais ils ne peuvent effectivement pas toujours effectuer la correction, car ils ne possèdent pas toute l’expertise que possède un orthodontiste. Le fait d’avoir identifié un problème orthodontique est déjà très bien. Une simple visite de consultation qui correspond à la première visite permettra de vous confirmer la correction la plus appropriée et la période la plus favorable pour traiter vos enfants. Il est essentiel pour moi de voir vos enfants car plusieurs corrections peuvent varier en fonction de leur période de développement. Vous pouvez bien entendu apporter tous les documents de l’analyse déjà effectuée. Il est important que soyez bien en confiance! Il me fera plaisir de vous recevoir en consultation afin de vous confirmer le choix de traitement le plus approprié. Un sourire, c’est pour la vie!

  2. Jonathan dit :

    Bonjour,

    Je suis confus concernant le juste traitement à choisir pour mon fils. Il a une malocclusion de classe III ainsi que la mâchoire du haut trop étroite. L’orthodontiste me propose un traitement sur trois phases, incluant le masque facial à porter de nuit, alors qu’un dentiste spécialisé en orthodontie me propose un traitement simple avec un appareil d’expansion palatine. Le premier dure de 12 à 18 mois et implique trois appareils différents en plus de six broches et le second implique un seul appareil ainsi que deux broches seulement et dure neuf mois.

    J’avoue que je suis perdu; que faire? Comment faire notre choix en tant que parents? En plus, ce sont des diagnostics totalement différents. Je veux le mieux pour mon garçon, peu importe le prix, mais je ne veux pas lui faire faire un traitement long et exigeant si cela n’est pas nécessaire. Merci!

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Bonjour,

      Vous avez raison, il n’est pas simple de s’y retrouver. La malocclusion de classe III nécessite en général le port du masque facial en combinaison avec l’appareil d’expansion palatine afin d’élargir et d’avancer la mâchoire supérieure. La classe III évolue avec le développement car la mâchoire inférieure se développera plus rapidement vers l’avant. Étant donné qu’il n’existe pas d’appareil qui permet de reculer la mâchoire inférieure, il est ainsi préférable de stimuler le plus possible la mâchoire supérieure à se développer. Effectivement, il arrive très souvent que des boîtiers orthodontiques soient indiqués pour les incisives supérieures, car la mâchoire supérieure étroite occasionne un manque d’espace pour leur alignement. Il faut en fait éviter le plus possible qu’une incisive supérieure ne demeure derrière les incisives inférieures lorsque les dents se touchent ensemble. Enfin, la malocclusion de classe III devra être réévaluée à l’adolescence et plus tard vers la fin de la croissance, car comme déjà mentionné, elle évolue avec le développement. Bien entendu, le fait d’effectuer une expansion seulement est déjà bien. Le dentiste connaît assez bien l’appareil d’expansion, mais est souvent moins confortable avec les corrections de classe III et réfère par la suite pour poursuivre la correction.
      Au plaisir,
      Dre Isabelle Baillargeon

  3. Loubies dit :

    Bonjour,
    Après avoir mis des boîtiers orthodontiques en haut et en bas, puis installé des ressorts entre les deux mâchoires, on nous dit aujourd’hui qu’il est nécessaire d’arracher 4 prémolaires.
    Qu’en pensez-vous ?
    Merci d’avance,
    Sonia

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Les ressorts ont possiblement été utilisés pour réduire le décalage entre les dents du haut et celles du bas. Le but de recommander des extractions en cours de traitement est de réduire l’inclinaison des dents antérieures qui peut être trop prononcée vers l’avant. C’est en fait un calcul effectué sur votre radiographie céphalométrique qui permet de confirmer la nécessité d’extraire des dents ou non. Il ne faut pas dépasser un certain degré d’inclinaison vers l’avant pour assurer la stabilité dans la position de vos dents.
      Au plaisir,
      Dre Baillargeon

  4. Chantal dit :

    Bonjour,

    Mon enfant de 10 ans a une malocclusion de Classe 2 division 1 *end on* (prémolaires et canines alignées de chaque coté) avec overjet de 7.0 mm. De plus, les incisives du bas touchent au palais.

    Pouvons nous corriger cela seulement avec une expansion palatine et espérer que la mâchoire du bas grandisse plus que celle du haut ou bien est-il préférable d’avoir recours à un appareil à ressorts? J’ai deux avis d’orthodontiste complètement différents à des prix complètement différents également.

    De ce que j’en comprends, les traitements en deux phases ne sont généralement pas recommandés pour les malocclusion de Classe 2, car plus long et dispendieux… Mais pour une Classe 2 *end on*, est-ce une bonne décision de traiter en deux phases et d’espérer que la nature répare la malocclusion ou est-ce trop risqué? Que feriez vous dans cette situation?

    Merci de votre aide.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      La malocclusion de Classe 2 nécessite, en très grande majorité du temps, la correction des dents du haut et du bas. Un surplomb horizontal important de 7.0 mm et un contact des dents inférieures au palais rendra essentielle la correction des deux arcades, haut et bas. Ainsi, il est grandement probable que la Phase I ne soit pas suffisante. L’expansion palatine est un appareil exceptionnel pour corriger la largeur du maxillaire supérieur et pour favoriser la croissance, mais n’est définitivement pas approprié pour corriger la relation de Classe 2. La différence entre les deux propositions est en fait une 1ère phase qui vise à favoriser la croissance et un traitement plus complet. L’âge idéal pour corriger une relation de Classe 2 se situe en moyenne entre 11 et 13 ans. Enfin, le traitement de choix pour corriger la relation de Classe 2 demeure l’appareil de type « Carrière » suivi par des boîtiers orthodontiques ou par des gouttières Invisalign.
      Dre Baillargeon

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).