Prévention des malocclusions

Prévention des malocclusions

D’où viennent les problèmes orthodontiques ?

La plupart des problèmes orthodontiques sont d’ordres génétiques. Le chevauchement des dents ou le surplus d’espace, les dents manquantes ou surnuméraires et certains problèmes de croissance au niveau des mâchoires sont des exemples de problèmes génétiques pouvant causer des malocclusions.

D’autres malocclusions sont acquises; elles se développent donc avec le temps. Elles peuvent être causées par la succion du pouce, la respiration par la bouche, une déglutition anormale, la perte prématurée ou la rétention trop prolongée d’une dent primaire, la perte d’une dent permanente ou certains types de problèmes médicaux.

Dans le but de bien évaluer le développement de la dentition ainsi que des mâchoires, il est donc préférable de consulter en orthodontie vers l’âge de 7 ans ce qui nous permettra d’établir les différentes possibilités pour corriger la malocclusion et assurer un bon développement au niveau du visage et des mâchoires.

Une première visite chez l’orthodontiste dès l’âge de 7 ans

La plupart des traitements d’orthodonties sont effectués vers l’âge de 12 ans. Ce qui correspond en fait à une période active de croissance au niveau des mâchoires et à la période où la majorité des dents permanentes ont complété leur apparition en bouche. Néanmoins, la première visite en orthodontie pour effectuer une consultation devrait s’effectuer vers l’âge de 7 ans.

Dès l’apparition des premières dents permanentes, il est possible d’évaluer la croissance et l’espace pour l’éruption des dents permanentes. De nombreux problèmes peuvent être interceptés en très bas âge ce qui peut parfois éliminer d’avoir recours à une correction orthodontique à l’adolescence.

Le fait d’intercepter un problème en bas âge, permet aussi de réduire l’ampleur d’un problème plus sérieux qui pourrait devenir plus important avec le développement. Il arrive même très fréquemment qu’une correction en bas âge, que l’on appelle d’interception ou de première phase, puisse éviter d’avoir recours à une chirurgie maxillo-faciale une fois le développement complété.

L’éruption des dents permanentes chez certains enfants s’effectue aussi parfois difficilement. Il sera donc possible que nous puissions suivre l’éruption des dents permanentes de façon préventive. Il nous fera donc plaisir de vous rassurer et de vous informer concernant l’évolution de la dentition ou du développement du visage de votre enfant lors de votre première visite que l’on appelle la consultation.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).