Origine des malocclusions

Origine des malocclusions

Origine des malocclusions

Origine héréditaire

Qu’elle est l’origine des malocclusions? La plupart des problèmes orthodontiques sont d’ordres héréditaires. Le chevauchement des dents, le surplus d’espace, les dents manquantes ou surnuméraires et certains problèmes de croissance au niveau des mâchoires sont des exemples de problèmes héréditaires pouvant causer des malocclusions. Étant donné que les problèmes sont très souvent d’ordre héréditaire, il n’est pas toujours possible de les éviter. Toutefois, le fait de les constater en jeune âge peut réduire l’ampleur du problème à l’âge adulte. Il est donc possible de procéder à une 1ère phase qui pourra favoriser le développement des mâchoires et gérer l’espace pour l’éruption des dents.

Origine acquise

D’autres malocclusions sont acquises, elles se développent donc avec le temps. Plusieurs facteurs peuvent ainsi influencer le développement. Les plus fréquents sont la succion du pouce, la respiration buccale et la propulsion linguale. La succion du pouce peut être responsable d’une béance antérieure occasionnant  un manque de contact entre les dents. La respiration buccale et une position basse de la langue favorise une mâchoire supérieure trop étroite. La mâchoire étroite réduit alors l’espace pour l’éruption des dents. Une déglutition anormale comme la propulsion linguale peut favoriser des dents supérieures trop avancées. La mauvaise position des dents antérieures peut par la suite entrainer des difficultés phonétiques.

D’autres problèmes sont aussi d’origine acquise. La perte prématurée ou la rétention trop prolongée d’une dent primaire, la perte d’une dent permanente ou certains types de problèmes médicaux en son des exemples. Enfin, plus ces facteurs ne sont pas corrigés en jeune âge, plus il sera complexe de les traiter en âge plus avancé.

Prévention

Dans le but de bien évaluer le développement de la dentition ainsi que des mâchoires, il est donc préférable de consulter en orthodontie vers l’âge de 7 ans.  Une consultation en jeune âge permettra d’établir les différentes possibilités pour corriger la malocclusion. La prévention peut donc être simplement une surveillance du développement. L’extraction de dents est parfois recommandée. Enfin, une 1ère phase peut être indiquée.

Origine des malocclusions, en savoir davantage

L’âge pour débuter en orthodontie

L’âge pour débuter en orthodontie varie beaucoup. Plusieurs croient que c’est une mode pour les adolescents. En fait, l’adolescence correspond à une période favorable pour la correction de la plupart des malocclusions. Ainsi, la plupart des traitements en orthodontie sont  donc effectués vers l’âge de 11 à 12 ans. Ce qui correspond à une période active de croissance au niveau des mâchoires. De plus, la majorité des dents permanentes ont complété leur apparition en bouche. Plusieurs problèmes ont avantage à débuter juste avant la période de puberté. Toutefois, étant donné que la puberté peut être plus hâtive que l’éruption des dents, il est essentiel de consulter plus tôt. Ainsi, la première visite en orthodontie devrait s’effectuer vers l’âge de 7 ans.

La première visite à l’âge de 7 ans

Dès l’apparition des premières dents permanentes, il est possible d’évaluer la croissance et l’espace pour l’éruption des dents. La position de la langue, les voies respiratoires et les habitudes orales sont aussi évaluées. De nombreux problèmes peuvent donc être interceptés en très bas âge ce qui peut parfois éliminer d’avoir recours à une correction orthodontique à l’adolescence. Bien entendu, il n’est pas toujours possible d’intercepter les malocclusions car la plupart sont  d’origine héréditaire.

Une 1ère phase

Une 1ère phase est parfois recommandée vers l’âge de 7 à 8 ans. Le fait d’intercepter un problème en bas âge, permet de réduire l’ampleur d’un problème plus sérieux qui pourrait devenir plus important avec le développement. La 1ère phase élimine même parfois le besoin d’une correction à l’adolescence. Il arrive même très fréquemment qu’une correction en bas âge, puisse éviter d’avoir recours à une chirurgie maxillo-faciale une fois le développement complété. Ce qui réduit donc définitivement l’ampleur du problème.

Extraction dentaire

L’éruption des dents permanentes chez certains enfants s’effectue parfois dificilement. L’extraction de dents primaires est donc parfois recommandée. L’extraction de dents permanentes est aussi parfois à l’occasion indiquée car le manque d’espace est trop important. Il est donc parfois indiqué de suivre l’éruption des dents permanentes de façon préventive. Une première visite vers l’âge de 7 ans est donc recommandé

Trop vieux pour l’orthodontie

Beaucoup d’adultes sont traités en orthodontie et ce de plus en plus. La plupart n’ont pas eu la chance d’avoir recours à l’orthodontie. Certains problèmes non traités occasionnent des effets négatifs sur la santé dentaire à long terme. La différence chez l’adulte est qu’il n’y a plus de croissance au niveau des mâchoires. Certains traitements sont donc effectués différemment. Il n’y a donc pas d’âge maximum pour être traité en orthodontie.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).