Le coût d’une correction orthodontique

Le coût d’une correction orthodontique

Le coût d’une correction orthodontique

Le coût du traitement varie en fonction du problème. Afin de ne pas vous priver de soins souvent essentiels à votre santé dentaire et faciliter par le fait même vos paiements, des plans monétaires sont offerts à notre clientèle. Il n’y a aucun intérêt ou taxe. Lors de la visite de consultation, il sera possible d’établir les besoins et ainsi le type de correction. Nous serons donc en mesure de préciser les coûts et les modalités de paiements pour atteindre les objectifs souhaités.

Moins dispendieux que vous ne l’imaginez!

Tous les patients sont traités avec respect et beaucoup d’égard quel que soit le traitement qu’ils reçoivent. Combiné à un remboursement d’impôt, le traitement coûte moins que vous ne l’imaginez. La coordonnatrice des traitements sera en mesure de discuter avec vous de tout ceci lors de la première rencontre. Si vous avez une assurance qui couvre les soins, nous vous guiderons dans vos démarches.

Les soins orthodontiques améliorent l’apparence et l’estime de soi en plus de favoriser la bonne santé dentaire à long terme. Investir sur vous-même ou sur une personne qui vous est chère est le meilleur placement que vous puissiez faire. C’est un cadeau pour la vie.

Crédit d’impôt pour frais médicaux en orthodontie

Les frais reliés au traitement d’orthodontie sont déductibles d’impôt en fonction de vos revenus. Vous avez droit à des crédits d’impôt pour frais médicaux de votre conjoint ou des enfants à votre charge. Vous pouvez choisir une période de douze mois consécutifs se terminant dans l’année visée par votre déclaration de revenus.

Afin de mieux estimer le remboursement auquel vous avez droit, voici quelques explications qui vous éclaireront:

Au fédéral, un particulier doit soustraire de ses frais médicaux le plus petit montant entre 3% de son revenu net (sans tenir compte des revenus de son conjoint et de ses enfants) et 2109$ (indexé annuellement). Le crédit d’impôt représente 15 % de l’excédent. Vous pouvez aussi choisir de transférer le montant total des frais médicaux de la famille au membre ayant le revenu le moins élevé, à condition que celui-ci ait suffisamment d’impôt à payer.

Si votre salaire annuel est de 45 000$ et que vos frais médicaux sont de 10 000$, vous devrez soustraire de ces frais le plus petit montant entre 45 000$ x 3% = 1350 $ et 2109$, soit 1350$. Vous obtiendrez un crédit d’impôt de (10 000$ – 1350 $) x 15 % = 1297.50 $.

Voici le lien  au fédéral pour de plus amples renseignements: http://www.cra-arc.gc.ca/medicaux/

Au provincial, la déduction de 3% s’applique au revenu net des deux conjoints et la limite indexé annuellement n’existe pas. Le crédit d’impôt représente 20% de l’excédent.

Donc, si votre salaire annuel était de 45 000$, celui de votre conjoint 30 000$ et que vos frais médicaux sont de 10 000$, le calcul se fait ainsi : (45 000$ + 30 000$) x 3%, soit 2250$, du montant de vos frais médicaux. Vous obtiendrez un crédit d’impôt de (10 000$ – 2250$) X 20 % = 1550 $.

Si vous détenez une assurance privé qui couvre les frais d’orthodontie, vous avez droit d’inclure dans vos frais médicaux seulement la portion des frais non remboursée.

Un membre de notre équipe se fera un plaisir de vous informer concernant le crédit d’impôt pour frais médicaux lors de votre première visite.

Voici le lien  au provincial pour de plus amples renseignements: http://www.revenuquebec.ca/fr/citoyen/declaration/produire/comment/aideligne/ligne381.aspx

Poser une question ou laisser un commentaire