Bücco - Guide ortho
La chirurgie maxillo-faciale en orthodontie

La chirurgie maxillo-faciale en orthodontie

Poser une question ou laisser un commentaire

  1. Melissa guyon dit :

    Bonjour, faites-vous aussi la génioplastie pour les mentons saillants (réduction de l’os du menton ) ?

    Merci!

    Melissa

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Nous planifions effectivement la génioplastie durant la correction orthodontique afin de nous assurer d’une bonne fonction de la musculature préri-orale, d’un bon scellement labial et de l’esthétique du sourire ainsi que du visage. La génioplastie est toutefois effectuée par un chirurgien maxillo-facial. La génioplastie peut aussi être effectuée sans nécessairement avoir recours à une correction orthodontique. Vous pouvez, dans cette situation, rencontrer directement un chirurgien en maxillo-facial.

  2. desharnais dit :

    Mes dents sont déjà alignées, mais j’ai un menton fuyant. Faut-il faire une greffe d’os pour avancer le menton et ajouter un morceau d’os?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      La chirurgie dont vous parlez est une génioplastie. Cette intervention est souvent combinée à une chirurgie sagittale d’avancement. Normalement, il n’est pas nécessaire de procéder à une greffe. Le fait de faire glisser la mandibule et la symphyse vers l’avant permet de corriger le menton fuyant.

      Au plaisir,
      Dre Baillargeon

  3. JAOUHARI dit :

    BONJOUR DOCTEURE,
    EST-CE QU’UNE EXPANSION PALATINE PEUT ÊTRE FAITE EN MÊME TEMPS QU’UNE OSTÉOTOMIE LEFORT I SUR LE MAXILLAIRE SUPÉRIEUR? JE SUIS TRÈS PROGNATHE ET J’ENVISAGE L’OPÉRATION. MERCI ME RÉPONDRE SUR MON EMAIL. SINCÈRES REMERCIEMENTS,
    PS. J’AI 53 ANS ET J’AI BEAUCOUP SOUFFERT DE MES DIFFORMITÉS.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Il est effectivement possible d’effectuer de l’expansion avec le Lefort 1. Il n’est toutefois pas absolument nécessaire d’utiliser l’appareil d’expansion palatine, cela dépend de la quantité d’expansion à effectuer. L’expansion ne doit toutefois pas être trop importante, moins de 6.0 mm. Dans le cas où l’expansion est plus importante, elle doit être effectuée par une chirurgie qui précède la correction. Cela permet alors de fournir l’espace pour aligner les dents.

      Au plaisir,
      Dre Baillargeon

  4. Stéphanie dit :

    Bonjour Docteure Baillargeon,

    Est-ce vrai que le Lefort 1 avec une ostéotomie sagittale aiderait grandement pour l’apnée du sommeil?

    Est-ce qu’une génioplastie par sablage, est aussi bonne que par coupe de l’os?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Le Lefort 1 et la sagittale d’avancement permettent d’ouvrir l’espace rétro-pharyngé et ainsi favorisent le passage de l’air au repos. Les patients qui souffrent d’apnée du sommeil me mentionnent très souvent apprécier l’amélioration significative au niveau respiratoire dès le réveil de la chirurgie. En plus d’éliminer l’inconfort du port d’appareil conçu pour l’apnée, cette chirurgie maxillo-faciale améliore de façon surprenante la qualité de vie des gens qui souffrent d’apnée par un regain d’énergie marqué.
      En ce qui concerne la génioplastie, de façon générale, elle est effectuée par un trait d’ostéotomie, soit de couper l’os comme vous le mentionnez, car cela permet d’effectuer un mouvement précis de la position désirée du menton. Le sablage ne permet pas autant de changement possible que le trait d’ostéotomie. L’important est toutefois de placer le menton au bon endroit selon l’équilibre musculo-squelettique.

      Au plaisir,
      Dre Baillargeon

  5. real therriault dit :

    Bonjour Dre baillargeon, cela fait plus de 10 ans que j’ai un appareil CPAP et depuis 2015, je ne récupère pas. Je ronfle même avec ma machine et je change souvent de masque. Cela devient très cher et ne règle pas mon problème. Hier, le 17 avril, aux nouvelles TVA, ils ont parlé de chirurgie maxillo-faciale qui améliore de façon surprenante la qualité de vie des gens qui souffrent d’apnée. SVP, aidez-moi, je suis à bout et en plus, je prends toujours du poids (j’ai passé de 165 lbs à 250 lbs).

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Les commentaires de nos patients qui souffraient d’apnée du sommeil et qui ont été traités par la chirurgie maxillo-faciale sont renversants. Ils améliorent tellement leur qualité de vie, je vous conseille fortement de consulter en chirurgie maxillo-faciale. Il est possible qu’une correction orthodontique soit nécessaire pour maximiser les résultats de la chirurgie sur les voies respiratoires. Vous pouvez nous contacter et nous pourrons vous transmettre des références en chirurgie maxillo-faciale.
      Au plaisir de vous rencontrer,
      Dre Baillargeon

  6. Medjida Dameus dit :

    Bonjour,
    J’aimerais savoir si les chirurgies orthognatiques sont couvertes par la régie d’assurance maladie…

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Même si la chirurgie maxillo-faciale comporte certains avantages du point de vue esthétique, elle corrige des problèmes de types fonctionnels et donc, elle est couverte pas la Régie de l’assurance maladie du Québec. Les frais de laboratoire sont aussi couverts maintenant, car les frais accessoires sont aussi payés par la Régie de l’assurance maladie. Les seuls frais qui pourraient être à payer sont ceux concernant les extractions dentaires ou les implants qui peuvent parfois être effectués lors de la chirurgie.

  7. Catherine dit :

    Bonsoir, j’ai porté des appareils dentaires pendant 2 ans et maintenant on me dit qu’il faut encore que je les porte pour reculer mes dents du haut et puis pour avancer ma mâchoire supérieure par une chirurgie de type Lefort 1, d’avancée maxillaire. Je voudrais savoir combien de temps est-ce que je devrai les porter encore?J’espère que ce ne sera pas plus de 7 mois parce que ce n’est pas un si grand problème quand même.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      La durée d’une correction orthodontique peut effectivement varier d’une personne à l’autre. Certaines dents sont plus difficiles à déplacer. Néanmoins, de façon générale, suite à la chirurgie maxillo-faciale une moyenne de 6 mois de traitement est observée.
      Au plaisir,
      Dre Baillargeon

  8. Caroline Fabi dit :

    J’aimerais savoir le nombre de millimètres de différence nécessaire entre le haut et le bas pour qu’un orthodontiste décide si on a besoin d’une chirurgie maxillo-faciale?

    Merci

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      C’est une bonne question, mais il est un peu difficile de vous répondre. Le nombre de millimètres à corriger peut varier. Premièrement, cela dépend à quel endroit il faut le corriger. Ainsi, si cela est relié à la distance entre le haut et le bas, le nombre de millimètres varie si c’est la mâchoire supérieure ou inférieure qui est reculée. Cette distance peut aussi être affectée selon la position des dents. De plus, la largeur des mâchoires peut aussi nécessiter un certain nombre de millimètres de correction. Enfin, la croissance, l’épaisseur de l’os et la fonction musculaire doivent être considérées pour confirmer s’il est nécessaire ou non de procéder à une chirurgie. Il n’existe donc pas un nombre de millimètres précis pour confirmer si l’on doit procéder à une chirurgie ou non. Le fait de l’exprimer en millimètres donne toutefois une meilleure idée pour comprendre et pour valider le besoin. C’est donc pourquoi en orthodontie on parle souvent de nombre de millimètres.
      Au plaisir,
      Dre Baillargeon

  9. Dominic Thibault dit :

    Bonjour,
    Est-ce possible d’effectuer une rhinoplastie et une chirurgie orthognatique au cours de la même intervention? Dans le cas contraire, comment faites-vous pour aligner correctement la mâchoire avec le nez si ce dernier devra être modifié par la suite.

    Merci!
    Dominic

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Il est possible d’effectuer la rhinoplastie lors de la chirurgie orthognatique. Toutefois, cela dépend du type de rhinoplastie et de la chirurgie orthognatique. Ainsi, lorsque le besoin de la rhinoplastie est dans la partie intérieure du nez et que la chirugie orthognatique nécessite un Lefort 1 ( maxillaire supérieure ), l’accès au nez est possible par la chirurgie du Lefort 1. Par contre, lorsque le besoin de la rhinoplastie est sur la surface extérieure, il n’est pas recommandé de le faire lors de la chirurgie orthognatique. L’enflure lors de la chirugie orthognatique et la modification de la position du maxillaire supérieur peuvent influencer le résultat de la rhinoplastie. Enfin, la mâchoire n’est pas alignée nécessairement avec le nez. La position des mâchoires lors de la chirurgie orthognatique est confirmée par une analyse en 3 dimensions du massif facial. Bien entendu, lorsque le centre du nez est déjà en bonne position par rapport au visage, la mâchoire sera bien alignée et harmonieuse.
      Au plaisir,
      Dre Baillargeon

  10. Gael dit :

    Bonjour,

    J’ai une trentaine d’années et j’ai déjà suivi un traitement orthodontique. Je présente une Classe I, j’ai un visage court type brachyfaciale, menton et nez ressortis et je compte subir une chirurgie bimaxillaire pour améliorer cet aspect. Cependant, un avancement de 5,6 mm va entraîner une modification du nez empattement et pointe remonté. Je souhaite savoir si on peut envisager une technique particulière pour éviter une déformation trop importante du nez? Après quelques recherches, j’ai vu que certaines personnes ont subi une greffe osseuse à la base du nez, est ce une technique pour limiter l’impact esthétique sur le nez ?

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse!
    Gaël

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Normalement, depuis les dernières années, la technique de préparation en 3 dimensions pour la chirurgie maxillo-faciale évite ce genre de changement non désirable. Auparavant, il n’était pas possible de prévoir les changements car la position des mâchoires ne tenait pas compte du visage de façon aussi précise. Bien entendu, suite à la chirurgie, l’enflure ne nous permet pas immédiatement d’apprécier la position finale du nez immédiatement. Soyez rassuré, les résultats sont très harmonieux. Je vous recommande donc de demander à votre chirurgien la planification de votre intervention, car cela vous permettra d’en apprécier davantage la précision.
      Au plaisir,
      Dre Baillargeon

  11. Dominic Thibault dit :

    Dans le cas d’une rhinoplastie touchant la surface (extérieure) du nez et d’une chirurgie orthognatique aux 2 maxillaires, devrais-je commencer par la rhinoplastie, de manière à ce que les mâchoires soient alignées correctement par la suite?

    Merci
    Dominic

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      C’est en fait le contraire. La position du maxillaire supérieur peut changer la projection du nez. La position du maxillaire supérieur est choisie en fonction de l’ensemble du visage et non uniquement avec la position du nez. La rhinoplastie vient par la suite effectuer la finition pour l’esthétique du nez.
      Bien à vous,
      Dre Baillargeon

  12. Gael dit :

    Bonjour Dre Baillargeon,

    Je vous remercie pour votre réponse.
    Pour éviter un texte trop long, je n’ai pas précisé que j’avais déjà subi une chirurgie bimaxillaire avec avancement de 2.0 mm et abaissement de 1.0 mm. Le changement étant très léger sur l’aspect esthétique, j’envisage une 2ième opération, en accord avec le chirurgien. J’ai donc pu constater un léger excès de l’empattement du nez et une légère remontée de la pointe. Comme on envisage un avancement plus important, le changement ne sera pas joli pour le nez et j’aimerais éviter la rhinoplastie

    Merci à vous!
    Gaël

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Je comprends votre inquiétude. Je crois donc qu’il serait pertinent de demander à votre chirurgien de visualiser les mouvements de la planification en 3 dimensions pour obtenir la prédiction la plus juste possible. Normalement, il n’est pas nécessaire d’avoir recours à une rhinoplastie suite à une chirurgie maxillo-faciale à moins que la rhinoplastie ne soit déjà planifiée au départ.

  13. nicolas dit :

    Bonjour, j’ai eu un appareil dentaire pendant environ 2 ans, jusqu’en 2015. J’ai actuellement beaucoup de douleurs à ma mâchoire qui n’est pas très bien positionné ainsi que d’autres symptômes. Je souhaiterais donc faire faire cette opération. Cependant, est-il obligatoire d’avoir recours à nouveau à un traitement orthodontique avant cette opération ? Enfin, pensez-vous que le fait de retirer des dents de sagesse peut remettre ma mâchoire en place ?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Les troubles de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) ne nécessitent pas nécessairement d’avoir recours à une chirurgie de la mâchoire. Le fait de retirer les dents de sagesses ne pourra pas régler vos douleurs à moins que celles-ci ne viennent directement de vos dents de sagesse. Les troubles de l’ATM peuvent parfois apparaître pour différentes raisons. Les premières causes sont souvent en lien avec des parafonctions. Le serrement des dents, ronger les ongles, mâcher beaucoup de gomme en sont des exemples. Il faut d’abord calmer vos douleurs. La prise d’un anti-inflammatoire ou d’un relaxant musculaire peuvent régler la plupart des douleurs. Le port d’une plaque occlusale peut aussi être suffisant pour régler le tout. Une consultation avec votre dentiste pourrait vous aider grandement à identifier la cause de vos douleurs. Enfin, si vous décider de corriger la position de vos mâchoires, il est fort probable que le port d’appareils orthodontiques soient à nouveau indiqué.
      Au plaisir,
      Dre Baillargeon

  14. Jean Laporte dit :

    Est-ce qu’une chirurgie orthognatique aux 2 maxillaires (avec rotation du maxillaire inférieure) augmente la longueur du tiers inférieur du visage?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Nous appelons cette rotation « mouvement horaire ». Lorsque l’on souhaite augmenter le tiers inférieur du visage, le mouvement horaire permet d’équilibrer les étages du visage avec une légère projection vers l’avant tout en ne modifiant pas trop l’apparence générale. Le mouvement horaire permet aussi d’avancer la mandibule sans nécessairement trop avancer le menton. De plus, le mouvement horaire peut être effectué sans nécessairement allonger le tiers inférieur du visage. En effectuant le mouvement horaire, il est possible de remontrer aussi le maxillaire supérieur, soit en effectuant une impaction. Ainsi, la position des maxillaires est évaluée dans les 3 axes pour obtenir le résultat le plus harmonieux par rapport au reste du visage.
      Au plaisir,
      Dre Baillargeon

  15. Adam dit :

    Bonjour,

    J’ai actuellement un décalage antéro-postérieur des mâchoires. J’ai, en fait, plus précisément:
    – une Classe II squelettique par rétromandibulie : mâchoire et arcade inférieures trop en arrière
    – menton en retrait
    – sillon labio-mentonnier accentué
    – diminution de la hauteur de l’étage inférieur

    Ma question est la suivante:
    Est-il NÉCESSAIRE de faire corriger toutes ces anomalies par une chirurgie maxillo-faciale?
    En fait, je n’ai pas de souci fonctionnel particulier(sauf quelques inconforts de temps en temps mais rien de significatif) et l’esthétique de mon visage me convient parfaitement, même si je sais qu’il pourrait être amélioré. Du coup, je me demandais s’il était nécessaire ou encore préférable de faire cette opération pour prévenir d’éventuels problèmes ou pour améliorer mon confort (ou pour d’autres rasions peut-être)? Pouvez-vous me dire si cette opération est destinée seulement pour des individus présentant des problèmes majeurs difficiles à supporter au quotidien?

    Aussi, quelles sont les risques si je décide de ne pas faire l’opération?

    Merci d’avance pour votre réponse, j’espère avoir été clair!

    Adam

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Votre question est très pertinente. Effectivement, le fait d’avoir un décalage des mâchoires ne nécessite pas toujours de correction à l’aide d’une chirurgie. De plus, ce décalage n’entraîne pas nécessairement des symptômes d’inconfort majeur. Toutefois, il arrive parfois que même si vous ne souffriez pas du décalage, il ne soit pas souhaitable de corriger la position des dents si la relation des mâchoires n’est pas corrigée à l’aide d’une chirurgie. Il est primordial d’obtenir un équilibre entre les dents du haut et celles du bas lorsque les dents sont alignées. Cet équilibre est essentiel afin de conserver le bon alignement des dents, le confort et d’assurer une bonne fonction. Il existe donc un « minimum requis » dans la position des mâchoires lorsque l’on réaligne les dents. Ce minimum d’équilibre est calculé en fonction de plusieurs facteurs, un peu comme un calcul mathématique. Je ne peux toutefois pas vous confirmer si vous avez absolument besoin de cette chirurgie avec l’information que vous m’avez transmise. Il est nécessaire de procéder à une consultation.
      Au plaisir,
      Dre Baillargeon

  16. Yassin dit :

    Bonjour,

    Je suis sur le point de me faire opérer pour une génioplastie + extraction des dents de sagesse (fin de cette semaine). Je vais faire faire la génioplastie dans un but fonctionnel, car j’ai d’importants problèmes de sommeil. Je n’ai pas fait de test d’apnée du sommeil avant, donc je ne saurais dire avec certitude si j’en fais ou non.
    Est-il préférable de faire un test d’apnée du sommeil par précaution avant l’intervention?
    De plus, j’aimerais savoir quelles sont les conséquences exactes de la génioplastie concernant l’alignement dentaire? Est-ce qu’une telle intervention pourrait provoquer un décalage?

    Merci d’avance pour votre réponse. J’espère avoir été clair dans ma demande!

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Bonjour,
      La génioplastie améliore en fait la compétence labiale, la facilité à fermer vos lèvres au repos. La génioplastie favorise aussi un avancement des muscles de la langue attachés sous le rebord de la mandibule, votre mâchoire inférieure. Il est bien de valider avant l’intervention si vous souffrez d’apnée mais ce test n’est pas essentiel pour procéder à la chirurgie. Lorsque la chirurgie maxillo-faciale implique l’avancement des deux maxillaires, ce test est plus souvent indiqué. Il est possible de procéder à la génioplastie sans avoir recours au réalignement des dents. Toutefois, le réalignement des dents peut aussi améliorer un certain degré d’équilibre musculo-squelettique. Bien entendu, le réalignement des dents améliore l’occlusion. Enfin, les avantages de la génioplastie sont beaucoup plus importants que ses risques. Les bienfaits seront sûrement appréciés.
      Au plaisir,
      Dre Baillargeon

  17. Marc-Antoine dit :

    Bonjour,
    Pourquoi est-ce qu’ici, au Québec, on débute par le traitement orthodontique pour finir par la chirurgie maxillo (aux 2 machoîres), alors qu’en Corée du Sud, par exemple, c’est l’inverse? J’ai prévu subir certaines opérations esthétiques là-bas et je me demandais pourquoi n’ont-ils pas le même processus que nous, mais de superbes résultats malgré tout.

    http://www.viewplasticsurgery.com/bimaxillary-osteotomy/

    Merci

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      En Amérique du Nord, de façon générale, la chirurgie maxillo-faciale est effectuée lorsque les dents sont bien alignées et les arcades bien coordonnées. La position de certaines dents peut empêcher le repositionnement des mâchoires adéquatement. Il arrive même que l’amélioration de la position des dents simplifie la correction des mâchoires et réduit l’ampleur de la chirurgie. De plus, le résultat final est beaucoup plus prévisible étant donné qu’il n’y aura plus de changements importants après la chirurgie, tous les mouvements importants ayant déjà été effectués. Concernant la chirurgie esthétique du visage, il est toujours préférable que la relation des mâchoires soit adéquate et harmonieuse avant d’effectuer des changements plus au niveau du visage, tel le nez ou les lèvres par exemple.
      Au plaisir,
      Dre Baillargeon

  18. Dominic dit :

    Bonjour Dre,

    Combien de temps est nécessaire en moyenne pour récupérer après une correction bi-maxillaire (Classe 2 squelettique)?

    Combien de temps attendre avant d’effectuer une autre chirurgie esthétique?

    Merci à vous!

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      La majorité des gens reprennent la plupart de leurs activités après 3 semaines. Bien entendu, la première semaine est surtout du repos. Il est important de bien dormir et de bien s’alimenter. De plus, il est important de bien contrôler la douleur pour bien récupérer. Certaines personnes peuvent effectuer de petites tâches, sans efforts physiques, durant la 2e semaine. Enfin, la majorité des gens reprennent leur routine normale après 3 semaines. Il est toutefois important de prendre un peu plus long si vous en sentez le besoin. Il est à noter que le retour à la normale est toutefois un peu plus long concernant les activités physiques plus intenses en lien avec le type d’activité. Les gens qui doivent parler beaucoup ou qui ont des horaires très chargés débutent généralement par un horaire allégé. Enfin, la mastication de tous les aliments, principalement ceux qui sont durs, est un peu plus long. Tout se fait graduellement. Plus les gens sont positifs, plus ils récupèrent rapidement!
      Ne vous en faites pas!
      Dre Baillargeon

  19. Lila dit :

    Bonjour,

    Ça fait déjà quelques mois que je suis suivie pour un problème d’orthodontie. Mon orthodontiste m’a dit que j’avais la bouche trop petite et la mâchoire reculée.

    Il pense que je peux utiliser des plaques à pistes mobiles de PLANAS afin d’agrandir mon arcade, tandis que mon chirurgien pense à une Ostéotomie de Lefort 2. J’avoue que je sais pas quoi faire. L’opération ne me fait pas peur, mais, en revanche, j’ai peur que les plaques à pistes mobiles n’aient aucun résultat pour mon cas, sachant que j’ai 26 ans et que ma croissance est déjà terminée.

    J’aimerais savoir ce que vous en pensez. J’aimerais avoir des résultats rapides.

    Merci d’avance pour votre réponse.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Les appareils amovibles avec vis d’expansion sont en fait inconfortables. Personnellement, je n’utilise pas ces appareils. Il est possible d’effectuer un certain degré d’expansion avec les appareils fixes, les boîtiers, et même avec les gouttières Invisalign. Sans chirurgie, l’expansion chez l’adulte est possible mais plus limitée. En général, lorsque l’expansion nécessite plus que 6.0 mm de largeur postérieure, il faut souvent songer à la chirurgie. Je vous recommande donc de valider avec votre orthodontiste la quantité d’expansion nécessaire et de vous suggérer un autre type d’appareil pour corriger vos dents.
      Dre Baillargeon

  20. Lila dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre réponse. J’ai rendez-vous demain avec mon orthodontiste. Je lui demanderai donc plus d’informations concernant la largeur de l’expansion.

  21. Manon dit :

    Bonjour,
    J’ai la mâchoire asymétrique sur le côté. C’est léger, car cela a été corrigé avec des bagues pendant 4/5 ans.
    Je souhaite savoir si je peux faire faire l’opération sans avoir besoin de repasser par l’orthodontie, sachant que je n’ai plus d’appareil depuis 4 ans, car mes dents du bas ont légèrement bougé?

    Merci à vous!

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      La plupart du temps, il est préférable que les dents soient alignées en relation avec la nouvelle position de la mâchoire. Ainsi, lorsque la mâchoire est corrigée chirurgicalement, cela n’assure pas que les dents vont fermer correctement ensemble lorsqu’elles n’ont pas été préparées en orthodontie auparavant. Alors, pour répondre à votre question, il est essentiel de procéder à des empreintes de vos dents pour évaluer si elles vont devoir être corrigées à nouveau en orthodontie avec la nouvelle position de la mâchoire.
      Dre Baillargeon

  22. Manon dit :

    D’accord. Je me doutais bien pour les empreintes, mais existe t-il un autre système pour réaligner les dents? Comme les gouttières par exemple?
    Je prendrais rendez-vous chez l’orthodontiste qui m’a suivi pour évaluer tous ça!
    Merci
    Manon H

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Effectivement, le système de gouttières Invisalign est définitivement la solution. La très grande majorité des adultes préfèrent de loin les gouttières.

  23. Julien dit :

    Bonjour docteur,

    Je souffre d’une supraclusion due à une mâchoire inférieure apparemment trop reculée.

    Il faudrait donc corriger ce problème avec à la fois 2 ans d’orthodontie et une opération sur la mâchoire du bas.

    A ce stade le seul symptôme est une usure prématurée des dents, qui n’est pas non plus très flagrante, mais mon orthodontiste m’a montré des cas de personne à 50 ans qui n’avaient quasiment plus de dents du bas.

    Rien niveau articulation, respiration, esthétique, etc qui soit significatif.

    L’opération pourquoi pas si vraiment c’est nécessaire. Mais j’apprends qu’il y a un risque de perdre la sensibilité du menton, de la lèvre ou de la langue. (On me parle de seulement 5% des cas mais c’est beaucoup!).

    Honnêtement est ce que cela vaut-il la peine d’echanger un risque hypothétique contre un autre risque tout aussi handicapant ?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      L’attrition des dents ou l’usure prématurée engendre définitivement une détérioration de la dentition. On observe parfois des degrés d’attrition très sévères nécessitant des restaurations beaucoup plus couteuses que le coût du simple traitement orthodontique. Bien entendu, l’attrition des dents n’est pas un phénomène nécessairement incommodant ou douloureux nécessitant d’agir immédiatement. Il faut toutefois demeurer conscient que lorsque l’on souhaite le corriger, il est préférable de le corriger avant que les dommages sur la dentition soient trop importants. Corriger l’occlusion procure aussi d’autres avantages dont le confort et la confiance en soi par une plus belle apparence Enfin, lorsqu’il est nécessaire de procéder à une chirurgie maxillo-faciale, les risques associés sont faibles et grandement diminués si l’intervention est effectuée en plus jeune âge. Le plus grand risque demeure effectivement la perte de sensibilité de la lèvre inférieure. Même si le risque demeure faible, la perte de sensibilité demeure en général très légère et très peu incommodante. Finalement, même si certains risques sont associés à la chirurgie, les bienfaits que l’on peut en retirer compensent largement.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  24. Geneviève Beaudoin dit :

    Bonjour, je suis suivie pour un traitement en orthodontie depuis un peu plus d’un an. J’ai 42 ans et je souffre d’une réthrognatie de la mandibule modérée, j’ai le palais étroit et profond. J’ai également la joue gauche plus affaissée, j’ai une déviation de la cloison nasale qui fait que mon nez pointe vers la gauche (et ça semble s’accentuer avec les années), j’ai de la difficulté avec ma respiration dans la narine droite et j’ai une légère asymétrie de la mandibule.

    Selon le plan de traitement proposé initialement par mon orthodontiste, je devrais fort probablement subir une chirurgie orthognatique mais je n’ai pas encore eu pour l’instant de rencontre avec un chirurgien maxilo-facial.

    Mes dents du haut se sont maintenant alignées mais je constate que le résultat est limité (sourire encore très étroit avec palettes qui se chevauchent à peine, et après qu’on m’ai fait un « mouth » pour atténuer mon bruxisme, je constate que mon palais et asymétrique, c’est-à-dire qu’il est plus profond et moins large du côté gauche ce qui, je présume, peut expliquer que ma joue soit moins développée à gauche)… mon orthodontiste m’a dit récemment que si j’avais été plus jeune, il aurait sans doute suggéré un élargissement palatin.

    Quand j’ai parlé de mon asymétrie et de mon affaissement de la joue gauche, il m’a fait comprendre qu’il n’y avait pas grand chose à faire. Bref, je me demandais si la chirurgie peut corriger ces différents aspects (déviation nasale, joue affaissée, asymétrie de la mandibule). Je me demandais également s’il est trop tard pour faire un EPRAC ou si lors de la chirurgie cela pourrait être corrigé étant donnée que je ne semble pas avoir un manque à gagner très important?

    Merci d’avance pour votre réponse malgré la longueur de mon commentaire.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Vous soulevez une question très intéressante. Plusieurs croient que le fait d’aligner les dents seulement sera suffisant pour améliorer le sourire et atteindre les objectifs souhaités. Lorsque la relation des mâchoires n’est pas adéquate, il est recommandé de corriger aussi la relation des mâchoires pour obtenir un meilleur équilibre. Dans le doute, une consultation avec un chirurgien buccal et maxillo-facial pourra vous aider à peser le pour et le contre de le corriger ou non. Selon votre condition, je vous conseille fortement de consulter un chirurgien buccal. Vous avez de nombreux avantages à corriger la relation de vos mâchoires.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  25. hicham dit :

    Bonjour Docteur on peut fair une chirugie le fort 1 avec une operation pour le nez en meme temps ?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Il est effectivement possible d’améliorer la position de la cloison nasale lors d’une chirurgie Lefort 1. Lorsque l’intervention au nez touche toutefois la partie plus extérieure du nez, il peut être recommandé de procéder à la chirurgie du nez dans un 2e temps. Il suffit donc de valider avec votre chirurgien quel sera la meilleur option.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  26. Martine dit :

    Bonjour, je vais commencer un traitement orthodontique et j’Aurai 2 chirurgies de la machoir a subir + genio. On me dit de ne pas faire ca car gros risque d’accouphene, nevralgie et perte de sensibilite. Est-ce que c’est vrai? Est-ce que la plupart des patients developpe des effets indesirables suite a ces chirurgies? Merci de me repondre car je ne sais plus quoi prendre comme decision.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Toute intervention représente un certain degré de risque mais les avantages de la chirurgie maxillo-faciale compensent largement les risques possibles. La névralgie et l’acouphène ne représentent pas des effets en lien avec la chirurgie maxillo-faciale. La perte de sensibilité, semblable à une anesthésie dentaire pour une restauration, est toutefois parfois observée mais presque toujours temporaire. Ainsi, suite à l’intervention, le fait de perdre temporairement la sensibilité permet de réduire un certain degré d’inconfort. Ainsi, soyez rassuré, lorsque la correction orthodontique nécessite une chirurgie maxillo-faciale, il est définitivement préférable de le corriger afin de prévenir des effets beaucoup plus indésirables que les risques possibles.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  27. samanta dit :

    J’aimerais savoir comment ca fonctionne pour avoir ce type de chirurgie? Je sais que j’ai ma machoire du bas qui est pas au même niveau que celle du haut pour le reste j’ignore ce qui me serait conseiller. De mon cote, est ce que je dois prendre rendez vous avec mon medecin de famille avant ? ou avec vous ? ou mon dentiste à moi ? et aussi on m’a mentionné que c’est inclu dans l’assurance gouvernementale ?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Il est nécessaire de procéder à une consultation en orthodontie en premier. Par la suite, nous pourrons vous confirmer quel type de chirurgie sera le mieux approprié pour corriger la relation des mâchoires. Nous pourrons alors diriger votre dossier vers un chirurgien maxillo-facial qui pourra vous donner encore plus de détails concernant la chirurgie. Enfin, la chirurgie maxillo-faciale est effectivement défrayée par la RAMQ au Québec car elle corrige des problèmes fonctionnels.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  28. amande dit :

    bonjour
    j’ai 16 ans et j’ai une asymetrie faciale
    j’ai la machoire de travers et j’ai peur tres peur de devoir me faire opérer
    j’ai peur que vous me charcuter dans la bouche j’ai peur au reveil j’ai peur de ne pas m’en remettre j’ai peur que je ne ressemble pas a moi meme j’ai peur que sa redevie quelque annee apres

    savez vous m’aidez ? me consseiller ?? svp
    bien a vous amandine

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      D’abord, il n’est pas toujours nécessaire de corriger une asymétrie faciale à l’aide d’une chirurgie. Toutefois, lorsque la correction l’exige, la chirurgie maxillo-faciale redonne plus d’harmonie au visage. Effectivement, il faut éviter une modification trop importante pour éviter que votre entourage ne vous reconnaisse pas. Bien entendu, une chirurgie exige une convalescence mais les effets positifs du résultat obtenus compensent très largement les inconvénients temporaires. Je vous suggère très fortement de consulter un chirurgien maxillo-faciale. Nos patients sont vraiment satisfaits et même impressionnés des résultats.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  29. Dominic dit :

    Bonjour,
    Est-ce qu’une résorption des gencives est un état habituel lors du traitement orthodontique.

    Merci

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Non, le fait de replacer les dents améliorer la santé des gencives. Toutefois, certaines conditions déjà présentent au niveau des gencives peuvent progresser durant la correction orthodontique. Une gencive attachée plus mince ou des dents qui sont demeurées en très mauvaise trop longtemps en représentent deux exemples. De plus, le fait d’avoir fait déjà fait usage du tabac occasionne inévitablement la présence de problèmes de gencives à long terme.
      Dre Baillargeon

  30. Myriam dit :

    Bonjour,

    J’ai entendu parler de l’ostéotomie maxillaire d’abaissement. Mes dents sont peu visibles lorsque je souris. On en perçoit seulement la moitié, car ma gencive semble très haute. Est-ce un cas que vous avez la possibilité de traiter?

    Merci pour les renseignements!

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Vous avez raison en présence d’un montant d’incisive visible faible comme vous le mentionner, une ostéotomie au maxillaire supérieur est très souvent indiquée. En orthodontie, nous réalignons les dents et le chirurgien maxillo-Facial opère vos mâchoires durant votre correction orthodontique.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  31. Crickx dit :

    Bonjour, je me suis faite operer de la machoire il y a 13jours. Ma machoire inférieure a ete avancée de +/- 8mm. Je n’ai pas de douleurs particulieres mais mon menton et levre inferieure sont comme anesthesies et j’ai l’impression que la levre inferieure est gonflée. Apres combien de temps recupere t on de la sensibilite? Est ce normal que ce soit toujours endormi? Merci d’avance pour votre réponse. Sophie

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Il est tout à fait normal de ressentir une perte de sensibilité, paresthésie, au niveau du menton. Le gonflement que vous parlé est aussi tout à fait normal. L’enflure et la paresthésie disparaissent graduellement de jour en jour. La durée pour retrouver la sensibilité est très variable d’une personne à l’autre. Généralement, après 3 semaines on retrouve une bonne amélioration chez la majorité des gens. Certaines raideurs des muscles du menton et de la mâchoire inférieure peuvent durer plus longtemps. À votre stade de la guérison, vous pouvez appliquer de la chaleur humide pour assouplir les muscles et retrouver votre confort plus rapidement.
      Dre Baillargeon

  32. Lavigne Martine dit :

    Mon fils de 24 ans a les dents du haut en arrière, il a consulté un orthodontiste qui lui conseille une opération de la mâchoire du bas (pour la ramener en avant) et un traitement avec gouttières, il hésite sur l’opération de la mâchoire? celle ci est elle douloureuse et risquée? Combien de temps pour retrouver une vie normale? Le port de gouttière est il efficace?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      La chirurgie à la mâchoire comporte peu de risques. Étant donné qu’il est jeune, le taux de succès est encore plus élevé. Idéalement, il est recommandé de consulter un chirurgien maxillo-facial afin de le rassurer et lui expliquer plus en détails l’intervention. Concernant les gouttières Invisalign, les résultats sont effectivement excellents. Ce ne sont toutefois pas tous les orthodontistes qui sont à l’aise à travailler avec les gouttières. Pour ma part, je recommande définitivement aussi les gouttières principalement chez l’adulte, la majorité des adultes préfèrent Invisalign aux broches ou boîtiers orthodontiques conventionnels. Enfin, il en retirera beaucoup plus d’avantages à long terme de procéder à cette correction que d’inconvénients temporairement.
      Dre Baillargeon

  33. Lucien dit :

    bonjour. J’ai subi une expansion palatine cela fait deux mois. La voûte de mon palais est assez profonde et mes dents apparentes. Actuellement, il m’est difficile de fermer la bouche avec l’appareil orthodontique. L’expansion palatine ne risque-telle pas d’aggraver ce problème ? ma stomatologue chirurgienne aurait-elle pu ou du me proposer une impaction du maxillaire simultanément à mon expansion palatine ? Merci

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Le but de procéder à l’expansion palatine dans un premier temps et l’impaction dans un deuxième temps est de simplifier l’ampleur de l’intervention et augmenter la prédiction des résultats. Les deux interventions étant simplifiées facilitent le retour du patient à ses activités plus rapidement. Le port de l’appareil demeure toutefois inconfortable. Étant donné que les activations sont terminées depuis au 1 mois, vous pouvez demander à votre orthodontiste de retirer votre appareil est de le remplacer par un appareil plus confortable.
      Au plaisir
      Dr Baillargeon

  34. Martine dit :

    Bonjour
    Mon fils de 25 ans s’est fait avancer la mandibule de 6 mm et le menton il y a une semaine. Cela change énormément le visage surtout en l’allongeant, pensez vous que ce soit l’effet du gonflement et que ça va s’atténuer ? si le résultat esthétique définitif n’est pas satisfaisant, est-il toujours possible de réopérer pour reculer ?

    Merci beaucoup

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      L’enflure et la raideur des muscles du visage après 1 semaine ne permettent effectivement pas d’apprécier le résultat final. Le plus gros de l’enflure disparaît après 2 à 3 semaines et les raideurs musculaires peuvent prendre plusieurs semaines à quelques mois pour certaines expressions du visage. Un avancement de 6mm n’est pas un avancement trop important. Je suis persuadée que le résultat sera équilibré et très agréable à regarder. Enfin, il et peut probable qu’une autre chirurgie soit nécessaire mais il est effectivement possible de procéder à une autre chirurgie au besoin par la suite.
      Dre Baillargeon

  35. Barbara dit :

    Bonjour,
    J’ai subi une ostéotomie bimaxillaire avec greffe osseuse et génioplastie. Avancée et abaissement des 2 mâchoires. A J+6 mon nez saigne encore, ma bouche ne ferme pas, mes dents ne s’emboîtent pas, et j’ai l’impression que c’est asymétrique, j’ai mal aux gencives, je pense à une mauvaise cicatrisation. Et de plus j’ai des acouphènes. J’ai fait cette opération uniquement pour l’esthétique car mon occlusion était parfaite et mes dents alignées. Et j’ai l’impression que ça va trop m’allonger le visage, c’est laid.. Pensez-vous que tout ça soit normal où il y a vraiment un souci .Ma vie est un enfer depuis 6 jours.
    Merci beaucoup.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Une chirurgie maxillo-faciale accompagnée d’une greffe osseuse présente effectivement beaucoup plus d’inconforts comparativement à une chirurgie maxillo-faciale seulement. La greffe osseuse est en fait nécessaire pour augmenter l’aspect vertical du visage ou en présence d’un mouvement très important des mâchoires. Il peut être normal d’avoir l’impression à votre stade d’être encore un peu asymétrique car l’enfleure du visage est presque toujours asymétrique. Concernant vos dents qui ne se touchent pas encore, il arrive parfois que de petits écarts sont observés entre les dents du haut et du bas. Autant que possible, il est préférable de rétablir le bon contact entre les dents durant les premières semaines suivant la chirurgie. Le chirurgien et par la suite l’orthodontiste vous recommanderont de porter des élastiques qui permettront de corriger et stabiliser votre occlusion. Enfin, il n’est pas possible de confirmer que vous ne présentez pas une bonne cicatrisation à ce stade. Le saignement de votre nez n’est pas inquiétant mais devrait être évalué par votre chirurgien. Je vous recommande donc de le contacter, une visite post-opératoire est indiquée.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  36. Koudami Zeina dit :

    Bonjour, moi j’ai la mâchoire du haut qui va vers la gauche et celle du bas vers la droite, il s’agit de quelle intervention ? En d’autres termes, ma mâchoire est penchée, il y a même des claquages.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Il n’est pas toujours nécessaire de procéder à une correction chirurgicale. Parfois, le simple fait d’aligner les dents corrige suffisamment le problème. Dans le cas ou il faut procéder à une chirurgie maxillo-faciale, l’intervention à la mâchoire supérieure est le Lefort 1 et l’intervention à la mâchoire inférieure est la sagittale. Vous pouvez donc visualiser ces types de chirurgies sur notre page chirurgie maxillo-faciale. Les deux mâchoires sont enfin opérées lors de la même intervention.
      Dre Baillargeon

  37. Nathalie Primeau dit :

    Bonjour vous êtes situé à quel endroit ?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Nous sommes situés au 7185 Henri-Bourassa Québec, anciennement appelé Charlesbourg. Vous pouvez utiliser l’onglet Clinique puis Situer la Clinique, il vous sera pus facile de visualiser l’emplacement via Google map.
      Au plaisir de vous rencontrer
      Dre Baillargeon

  38. Nathalie Harvey dit :

    Bonjour,
    J’ai 47 ans et je souffre d’apnée du sommeil légère depuis 12 ans. J’ai un CPAP comme traitement mais c’est de moins en moins évident de dormir toute les nuits avec l’appareil. Mon pneumologue ne recommande pas le traitement chirurgical parce que leur efficacité est relativement faible et les apnées ont tendance à réapparaître quelque temps après l’intervention. Il n’existe pas suffisamment de données probantes pour recommander ces interventions aux personnes présentant une apnée du sommeil légère à modérée. J’aimerais avoir votre avis. Merci.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Une chirurgie maxillo-faciale ou chirurgie orthognatique qui consiste à avancer les mâchoires demeure la solution qui permet de résoudre définitivement l’apnée.Vous pouvez visualiser l’effet souhaité sur le lien: https://www.drebaillargeon.com/la-chirurgie-maxillo-faciale-en-orthodontie/, onglet Apnée du sommeil. Vus pouvez aussi obtenir plus de détails sur le lien: https://www.orthodontisteenligne.com/traitement-apnee-sommeil/traitement/. Je vous recommande donc de consulter un chirurgien buccal et maxillo-facial.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  39. Erdal ustungul dit :

    Bonjour,
    Apres avoir vecu en France 15 ans(depuis mon enfance) nous avons fait un retour en turquie dont nous continuon la vie içi, dans notre pays.
    J’ai un problemme de double machoir. Les docteur içi mon consulté une operation lefort 1 mais je pense qu’en France ces operation sont plus elevé du point technic. Comment pouvez m’aidez pour fair mes operation en France.
    Peut etre une appel internationnal de votre part sera necessair. Merci pour tout, aurevoir

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Malheureusement, je ne connais pas suffisamment les subtilités des techniques de chirurgies en France et en Turquie. Je vous recommande toutefois de valider la formation universitaire de votre chirurgien. Certains chirurgiens peuvent avoir été formé dans un autre pays et pourraient ainsi vous transmettre leurs opinions et ainsi répondre à vos préoccupations.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  40. Kevin dit :

    Bonjour Docteur,

    Merci pour votre site.

    Pardonnez moi de vous importuner, j’ai plusieurs questions :

    1. Êtes vous sûre que la chirurgie orthognatique est inutile en cas de douleurs aux ATM (SADAM) ?

    Cette étude (http://www.academie-chirurgie.fr/ememoires/005_2005_4_3_30x41.pdf) semble indiquer l’importance fondamentale d’une occlusion retablie de facob optimale : d’abord par gouttiere occlusale, puis orthodontie + chirurgie orthognatique + septoplastie fonctionelle (car une bonne respiration et une bonne occlusion semblent jouer un grand rôle dans la santé des ATM) afin de consolider le tout.

    2. Ma deuxième question porte sur la modification esthétique du nez dans le cadre d’une ostéotomie de type Lefort 1.
    Le nez va remonter et les narines vont s’élargir, ce qui est la plupart du temps un effet indésirable chez les patients. J’ai entendu parler de la possibilité de sutures spéciales au niveau des muscles proches des narines afin de limiter ou de prévenir ces inconvénients.

    Pouvez vous confirmer ou infirmer l’existence et l’efficacité de ce type de procédure ?

    Je vous remercie.

    Bien cordialement,

    Kevin

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Votre article est effectivement très intéressant. Le fait d’obtenir une relation musculosquelettique harmonieuse au niveau des maxillaires procurent généralement une santé optimale au niveau des articulation temporo-mandibulaires. Effectivement, la chirurgie interne au niveau du disque articulaire est beaucoup plus invasive et moins prévisible. Bien entendu, certains facteurs comme l’arthrose ou l’arthrite peuvent être présents au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire sans qu’une relation non adéquate des maxillaires soit présente. Règle générale, il est donc très pertinent de nous assurer que la relation dento-squelettique soit adéquate et la chirurgie maxillo-faciale demeure une intervention de choix pour corriger les troubles de l’articulation temporo-mandibulaire et assurer une bonne relation musculosquelettique.
      Concernant votre deuxième question, il est effectivement nécessaire d’utiliser un point de suture bien attaché sur l’épine nasale qui évitera la modification de la base du nez principalement l’ouverture des narines. Un chirurgien pourrait vous confirmer le nom et la technique. Nous n’observons donc aucuns problèmes en lien avec les narines après une chirurgie au maxillaire supérieur.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  41. pierre dit :

    A l age de 22 ans j ai eu un avancement du maxilaire superieur (genre lefort) pour un resultats extraordinaire. Maintenant j ai 53 ans et j ai de nouveau un decalage qui s est accentué en vieillissant.
    Est -possible de corriger de nouveaux ( 2 fois)

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Il n’est pas vraiment fréquent de devoir subir une 2e intervention de type Lefort 1.C’est effectivement possible de procéder èa une 2e chirurgie. Il serait toutefois pertinent de valider la cause de ce décalage qui est apparu dans les dernières années afin de vous assurer que cette 2e intervention soit le bon choix.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  42. Isabelle dit :

    Bonjour
    Classe 2 squelettique et dentaire.
    J’ai un visage court et mes dents du haut n’apparaissent que très peu au sourire.
    Le chirurgien consulté préconise un abaissement et un avancement du maxillaire, un avancement de la mandibule et, très probablement, une genioplastie.
    Ces interventions sont-elles possibles sans que le tiers inférieur du visage ne soit allongé ?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Normalement, le fait d’allonger légèrement le tiers inférieur du visage procure une meilleure proportion des étages du visage. Le changement n’est souvent que de quelques millimètres mais procure une superbe amélioration esthétique et fonctionnelle. Je vous conseille donc de valider avec votre chirurgien une panification virtuelle en 3 dimensions qui permet d,assurer un résultat optimal.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  43. Isabelle dit :

    Bonjour
    Classe 2 squelettique et dentaire
    J’ai un visage court et les dents du haut ne sont presque pas découvertes au sourire.
    Le chirurgien consulté préconise un avancement et un abaissement du maxillaire, un avancement de la mandibule et, probablement, une genioplastie.
    Ces interventions sont-elles possibles sans qu’un allongement du tiers inferieur du visage, que je ne souhaite pas, ne se produise ?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Je comprends votre inquiétude. Ne soyez toutefois pas inquiète. Généralement l’augmentation verticale ne se fait pas uniquement en ligne droite mais avec une légère rotation vers l’arrière ce qui ne change pas vraiment la hauteur du visage. Les mouvements améliorèrent les proportions faciales et bien entendu l’harmonie du visage.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  44. Caillon dit :

    Bonjour mon fils c est fait opérer le 26 novembre, avancement de la mâchoire du bas de 8 mm et décalage de celle du haut de 3 mm.
    C est va faire un mois le 26 décembre,il ne sent toujours pas sa lèvre du bas il est toujours gonflé es ce normal.
    Il c est fait opéré sur Soyaux.
    Cordialement mme caillon

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      De plus en plus, on note une disparition de l’enflure beaucoup plus rapide les chirurgies maxillo-faciales. J’en suis moi-même étonnée. La préparation de nos patients en pré-opératoire par notre équipe chirurgicale fait en sorte que les patients présentent de l’enflure mais presque que complètement disparue après 3 semaines. L’enflure peut chez certaines personnes prendre plus de temps à disparaître et c’est vrai que cela peut devenir inconfortable. Certains exercices, massage, application de chaleur humide peuvent contribuer à accélérer le retour à la normale. Ce n’est pas inquiétant mais il serait bien d’en discuter avec votre chirurgien.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  45. Dorion dit :

    Bonjour, opérée a 2 reprises pour une rhinoplastie dont 1 avec greffe cartilgineuse, je souffre actuellement d’une béance qui devra etre corrigée par chirurgie orthognatique. J’ai une profonde appréhension sur le type de chirurgie car je ne veux pas que ma rhinoplastie en soit affectée. D’autant plus, qu’un chirurgien m’a préconisé une intervention de type Lefort 1 avec une légère intervention sur le menton tandis que l’autre me préconise une chirurgie de la machoire inférieure afin de préserver ma rhinoplastie, mais son diagnostic final dépendra du travail accompli en orthodontie. il envisage peut etre une bi-maxillaire. Il n’est pas pour une intervention de recul sur le mention ou un meulage qui serait en son sens non satisfaisant.
    Qu’en pensez-vous? D’avance je vous remercie pour vos conseils

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Bonjour, je comprend votre inquiétude. Normalement, la façon de corriger une béance est de procéder à une correction Lefort 1. Généralement, lorsque le Lefort 1 est bien planifié, la rhinoplastie n’est pas affectée. Effectivement, la chirurgie déprend du travail accompli en orthodontie. La meilleure façon de valider avec le chirurgien demeure la planification virtuelle en 3 dimensions ce qui permet les meilleurs résultats
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  46. Stéphanie Di Dino dit :

    Bonjour Docteur, suite à une chirurgie bimaxillaire pourriez-vous svp m’indiquer combien de temps faut-il attendre en moyenne :
    1) pour récupérer l’entière sensibilité de la lèvre inférieure et le menton
    2) pour que les gonflements du visage disparaissent complètement
    3) avant de pouvoir manger normalement
    4) avant de pouvoir faire une rhinoplastie
    En vous remerciant d’avance pour vos réponses et votre temps,
    Bien cordialement, Stéphanie

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Vos questions sont très bonnes mais un peu plus difficiles à répondre précisément. Le retour complet à la normale demeure très variable. La plupart des gens récupèrent en grande partie après 3 à 4 semaines. Toutefois, l’effet d’engourdissement et principalement de raideurs légères au visage peuvent être ressenties durant plusieurs mois. Plus les activités normales sont reprises tôt suite à l’intervention, plus ce genre de légers inconforts se dissipe rapidement durant les premières semaines. Le fait de bouger vos lèvres et vos joues et d’appliquer de la chaleur humide peuvent assouplir les mouvements. Le retour à une diète normale se fait généralement après 1 mois mais les aliments très durs, comme les noix et les carottes crues et les pommes durs peuvent prendre facilement jusqu’à 2 mois. Concernant la rhinoplastie, seule votre chirurgien pourrait répondre à cette question mais généralement, il est préférable que l’enflure soit le plus possible disparue.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  47. audrey dit :

    Bonjour,
    j’ai subi il y a 12 ans une génioplastie afin d’avancer un menton fuyant et améliorer mon profil. J’ai aujourd’hui 39 ans et j’envisage un traitement orthodontique ainsi qu’une chirurgie maxillo-faciale afin de traiter certains problèmes esthétiques et fonctionnels ( apnée du sommeil et décalage mandibulaire).
    Ayant un début de parodontie, est-ce que cela peut être un frein à mes projets? Puis-je subir un traitement orthodontique et une chirurgie malgré tout?
    Merci pour votre réponse.
    Audrey

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      La parodontite n’est pas un frein à vos traitements. Il est toutefois essentiel de très bien contrôler la parodontite avant de débuter l’orthodontie et ce durant le déplacement de vos dents. La santé optimale de vos gencives est essentielle pour déplacer vos dents.
      Dre Baillargeon

  48. Kim dit :

    Bonjour , j’ai eu des broches à l’âge de 13 ans , j’ai maintenant 29 ans . Je songe à une chirurgie pour quand je ferme ma bouche je force pas mes lèvres pour fermer comme faut et pour diminuer l’effet de gencive en haut . Mon dentiste me conseille d’aller voir un maxillo-facial . Mais j’ai peur du résultat que sa change trop mon visage et aussi pour le après de l’opération .

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Lorsque le montant de gencive visible au sourire est trop important, cela ne nécessite pas nécessairement une chirurgie maxillo-faciale. Lorsque le montant d’incisive visible est trop élevé, cela peut être occasionné par un excès vertical du maxillaire supérieur, une lèvre supérieure très mobile ou des dents plus courtes. La chirurgie maxillo-faciale est nécessaire seulement lorsqu’il existe un excès vertical au maxillaire supérieur. Cette situation coïncide normalement en présence d’une difficulté à joindre les lèvres au repos. La mobilité de la lèvre supérieure peut aussi nécessiter une intervention mineure pour réduire le dégagement au sourire. Cette situation est généralement moins fréquente et demeure beaucoup moins gênante car elle n’entraine pas de difficultés à joindre les lèvres au repos. Enfin, en présence de la hauteur des dents plus courtes, il est parfois possible de réduire très légèrement la quantité de gencive par une gingivectomie. Finalement, il est effectivement indiqué de consulter un chirurgien maxillo-facial qui pourra confirmer l’intervention qui pourra corriger votre situation et atteindre les objectifs souhaités.
      Dre Baillargeon

  49. charniaux dit :

    Bonjour, ma fille de 15 ans et demi a un menton fuyant. Est il possible qu’elle se fasse opérer à 16 ans ou est-ce préférable d’attendre encore quelques années pour être sûr que sa croissance soit terminée ?. Elle a encore ses dents de sagesse, à quel moment doit elle les enlever ?
    Je vous remercie.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Un menton fuyant peut être opéré plus hâtivement alors qu’en présence d’un menton trop avancé il est contre-indiqué d’opérer le menton trop hâtivement. Ainsi, si sa puberté a été plutôt hâtive, il est possible qu’elle puisse être opérée pour son 15 ans. En général, l’intervention est effectuée vers l’âge de 16 à 17 ans. Enfin, les dents de sagesses doivent être retirées 9 à 12 mois avant la chirurgie aux mâchoires. La guérison complète et le remodelage osseux doivent être complétés avant d’opérer dans la même région et ainsi réduire les risque de complications suite à la chirurgie.
      Dre Baillargeon

  50. guillaume dit :

    bonjour,

    j’ai une légère rétrognathie, on est obligé de passer par une chirurgie ou il y a des appareils qui permettent de corriger cela ? j’ai aussi des craquements au niveau des ATM a-t-il des solutions pour ceux genre de problèmes ?

    meilleures salutations.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Il n’est pas toujours obligatoire de corriger la rétrognathie de la mandibule principalement lorsque le décalage est léger. Les appareils sont toutefois réservés principalement pour les enfants car ils permettent de stimuler la croissance. Le craquement de votre mâchoire pourrait être relié à votre rétrognathie car le simple fait de devoir avancer davantage votre mâchoire inférieure occasionne un positionnement du ménisque plus antérieur responsable de votre craquement.Je vous recommande donc de corriger votre occlusion à l’aide d’appareils orthodontique. des radiographies seront nécessaires afin de confirmer si il sera nécessaire de procéder à une chirurgie ou non.
      Dre Baillargeon

  51. TECHENE KATIE dit :

    bonjour
    j’aimerai savoir si nous avons l’indication pour un traitement associe orthodontie et chirurgie avec une ostéotomie maxillaire pour une classe II; combien de temps en moyenne il faut d’orthodontie avant la chirurgie? merci

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      La préparation orthodontique permettant de corriger une relation squelettique de classe II est en moyenne de 18 mois.Il est en fait essentiel que les dents du haut et du bas soient le plus possible coordonner pour assurer une bonne position des maxillaires et une stabilité des résultats. Bien entendu, certains mouvements peuvent être plus long que d’autres.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  52. Zengin dit :

    Bonjour,
    j’ai subi en 2014 une avancée de la mâchoire du bas afin d’aligner mes dents. Je n’avais aucun complexe lié à mon visage. Seules mes dents me dérangeaient. Et pour être honnête, je ne m’étais pas préparé à un changement du visage.
    Depuis cette opération , mon profil a été modifié. J’ai depuis un profil grec que je n’aime pas du tout. Et je trouve qu’il ne me correspond pas du tout. Depuis cette opération, mon profil me gêne.
    L’année suivante, j’ai subi une opération du menton pour atténuer l’effet de mâchoire trop avancée. Le chirurgien avait proposé de toucher au nez mais je n’étais pas du tout prête pour cela car je trouvais qu’on touchait à trop de parties de mon visage.
    Aujourd’hui, ça y est je me sens prête, et je voudrais savoir si l’operation pourrait être prise en charge par la sécurité sociale dans la mesure où elle est liée à mon opération de la mâchoire (avant cette opération, je n’avais pas de complexe lié à la forme de mon visage)?
    Est-ce que la sécurité sociale peut comprendre qu’on ait besoin de temps pour subir ce genre d’opération et qu’il faut se sentir prêt? Ou est ce que parce que j’ai « attendu » 3 ans, c’est trop tard pour moi ?
    Je vous remercie par avance de prendre le temps de me répondre.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      C’est une très bonne question mais je ne malheureusement pas vous répondre. Je ne connais pas les règles administratives françaises. Au Québec, la régi de l’assurance maladie du Québec couvre la majorité des interventions chirurgicales. Étant donné que l’intervention serait d’ordre esthétique, il est possible que ce ne soit pas couvert à moins que votre chirurgien puisse en témoigner autrement.
      Bonne chance
      Dre Baillargeon

  53. DEBUIRE dit :

    Bonjour Docteur,
    Mon fils de 18 ans a porté un appareil dentaire durant 2 ans et demi et l’a retiré à l’âge de 16 ans. Ses dents à la fin du traitement étaient parfaitement placées.
    A ce jour, ses dents sont restées bien droites mais celles du bas se sont alignées avec celles du haut créant entre les deux une béance de 3.5 millimètres.
    Nous avons consulté notre Orthodontiste.
    Son avis :
    Il nous a recommandé une prise en charge de la déglutition par un Orthophoniste et que la rééducation de la langue devrait permettre une fermeture spontanée de la béance d’ici 5 à 6 mois.
    Etant perplexe, nous avons consulté un second Orthodontiste.
    Avis du second Orthodontiste
    Malocclusion classe 3, la chirurgie est obligatoire, ostéotomie maxillaire d’avancée associée à une ostéotomie mandibulaire de rotation et génioplastie.
    Est-ce qu’il existe un traitement d’orthodontie qui permettrait l’avancée d’un maxillaire à 18 ans ou devons-nous passer par la chirurgie ?
    En vous remerciant, bien cordialement

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Je crois que de consulter un orthophoniste pour rééduquer la langue demeure néanmoins une priorité. Les muscles influencent directement la position des dents. Une position adéquate de la langue au repos et lors de la déglutition est essentielle pour assurer la bonne position des dents à long terme. Concernant la chirurgie, Il est parfois nécessaire de modifier la relation des mâchoires pour assurer une fonction adéquate. Même s’il est peu moins probable que la correction de la langue corriger la béance, je vous recommanderai de débuter par l’orthophonie. Enfaite, si la relation des mâchoires est modifiée par une chirurgie, la position de la langue doit être adéquate pour assurer la stabilité des résultats. De plus, étant qu’il semble que la mâchoire se soit développée un peu plus tardivement, cela pourrait être un peu prématuré de procéder à a chirurgie maintenant. Une relation de classe III peut parfois évoluée jusqu’à l’âge de 25 ans chez le garçon. Enfin, certaines corrections orthodontiques peuvent corriger une béance sans chirurgie principalement lorsque la relation inadéquate des mâchoires n’est pas trop importante. La technique Invisalign, lorsque bien maîtrisée par un orthodontiste peut corriger des béances de façon assez étonnante.
      Bonne Chance
      Dre Baillargeon

  54. Blenny dit :

    Bonjour Dr, j’aimerais prendre des renseignements car j’ai fini de porter mes bagues en juin 2018 (je les ai portée pendant 2 ans ) j’ai eu des bagues aux dents du haut et celle du bas avec un appareil sur le palais pour que mes dents du haut reculent car elles étaient très avancées , maintenant mes dents sont droites et je dois juste continuer à porter un petit appareil la nuit mais malheureusement il y a quelque chose qui me gêne énormément qui est ma mâchoire inférieure ou mon menton (je ne sais pas lequel est le problème ) mais ma mâchoire inférieure est très reculée et j’ai un menton aussi reculé et esthétiquement parlant mon profil est vraiment horrible mais ce qui me dérange encore plus est le fait que ma bouche est tout le temps ouverte même au repos lorsque je dois fermer la bouche je dois comme « faire un effort  » et l’articulation de ma mâchoire est vraiment désagréable ( comme si j’arriverais pas à mettre ma mâchoire correctement) , sachant que je n’est que 15 ans est ce que cela est possible d’envisager une opération comme une genioplastie, une ostéotomie sagittale ou une opération maxillo-faciale ?
    Merci de votre réponse
    PS: mon prochain rdv chez le dentiste est en février 2019

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Un menton reculé peut être gênant du point de vue esthétique mais lorsqu’il est difficile de joindre les lèvres au repos cela confirme qu’Il serait définitivement préférable de corriger votre profil par une chirurgie maxillo-faciale. Comme vous le mentionner, le fait de ne pas avoir une position confortable, cela occasionne un dérangement au niveau de votre articulation. On peut aussi observer des bruits dans l’articulation lors de l’ouverture ou de la fermeture et des raideurs au niveau des muscles de la mâchoire. Chez certaines personne l’inconfort peut se transformer en une douleur désagréable. Concernant le type de chirurgie, seulement votre chirurgien pourra confirmer ce qui sera le plus harmonieux. Une analyse radiologique et parfois numérique en 3 dimensions permet de confirmer le type de chirurgie. Enfin, la plupart des chirurgies pour un menton reculée sont effectuées à partir de l’âge de 16 ans. Je recommande donc que vous en discutiez avec votre orthodontiste. Il pourra vous référer à un chirurgien.
      Bonne chance
      Dre Baillargeon

  55. Sophia dit :

    Bonjour Dr, j’ai precedemment envoyé une question sur ce site mais je ne sais pas si elle a été envoyer j’en renvoie un autre car c’est un peu urgent donc en juin 2018 j’ai enlevé mes bagues ( je l’es ai gardées pendant 2 ans ) et aujourd’hui j’ai les dents droites et je dois juste porter un appareil de nuit , on m’avait posé des bagues aux dents du haut ( mes dents étaient très avancées) et du bas , sauf que j’ai un petit problème je ne sais pas si c’est dû à mon menton ou à ma mâchoire inférieure mais esthétiquement parlant cela me gêne énormément mon profile est vraiment horrible , mon menton est vers l’arrière et petit ( de plus que mon nez lui au contraire va vers l’avant ) , mais aussi je n’arrive pas à fermer la bouche elle est toujours entre ouverte et même au repos lorsque je dois la fermée je dois comme « forcer  » ou faire un effort pour pas qu’elle soit ouverte
    Est ce que je devrais/pourrais avoir recours à une opération sachant que je n’ai que 15 ans mais il me semble que avant 16 ans on bénéficie des assurances ? Et si oui est ce que ça serait une geniopastie, une ostéotomie sagittale ou une opération maxillo-faciale ?
    ( je précise que , je ne sais pas si c’est du aux bagues mais je ne sais pas comment mettre ma mâchoire inférieure , je la bouge pas intentionnellement et ça me donne des sortes de  » crampes  » )
    Merci ,
    PS: mon prochain rdv chez le dentist est en février 2019

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Une chirurgie maxillo-faciale est fortement recommandée lorsqu’il n’est pas possible de joindre facilement les lèvres au repos. De plus, étant donné que vous n’aimez pas votre profil, la chirurgie maxillo-faciale pourra le corriger. Concernant le type de chirurgie, c’est définitivement votre chirurgien qui pourra le confirmer. Toutefois, il serait essentiel d’en discuter immédiatement avec votre orthodontiste. La position des dents influence les résultats et le type de chirurgie à effectuer. Il est donc essentiel de planifier la position des dents et votre future chirurgie pour corriger votre profil et assurer un bon scellement labial. Bien entendu, il est préférable que la maturation osseuse soit assez avancée avant de procéder à la chirurgie. Il est possible de procéder à la chirurgie à partir de 16ans. Par contre, ce ne sont pas tous les types de chirurgies qui peuvent être planifiées hâtivement, certaines doivent être effectuées complètement à la fin de la croissance. Lorsque la mâchoire inférieure est trop avancée est un exemple de problème qui doit être corrigé plus tardivement. Finalement, les crampes dont vous parler ne sont pas inquiétantes mais incommodantes. Les crampes ou plutôt les raideurs des muscles de votre mâchoires sont parfois de diverses origines. Dans votre situation, étant donné que vous forcez votre mâchoire inférieure à s’avancer et vos lèvres à se fermer, vous provoquer une stimulation plus importante de vos muscles ce qui entraîne une fatigue des muscles. Vous pouvez massez vos muscles, appliquer de la chaleur humide, prendre un relaxant musculaire léger et surtout tenter d’éviter de provoquer une contraction trop importante de vos muscles. Enfin, je crois que la chirurgie maxillo-faciale pourrait ainsi vous rendre beaucoup plus confortable.
      Bonne chance
      Dr Baillargeon

  56. Jimmy dit :

    Bonjour , j ai une fracture du plancher orbital j aimerais vous poser une question après avoir consulter 2 avis en maxillo, le premier me proposer une plaque pds le second dr une bonne plaque en titane ?? Quel la meilleure plaque à votres avis? Merci à vous

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Très bonne question, je possède beaucoup de connaissances en chirurgie maxillo-faciale mais malheureusement pas suffisamment pour vous confirmer quel est le meilleur choix. En tant qu’orthodontiste, nous avons recours à la chirurgie des maxillaires. La fracture du plancher de l’orbite est plus spécifique à la chirurgie maxillo-faciale, il serait donc nécessaire de valider à nouveau avec un chirurgien.
      Bonne Chance
      dre Baillargeom

  57. Vié dit :

    Bonjour,

    J’ai 25 ans, je suis prognathe. Ma machoire du bas n’est pas alligné avec ma machoire du haut, hormis mes molaires mes autres dents ne se superposent pas. J’ai porté un appareil dentaire durant 5 ans (adolescente) pour alligner mes dents. Cependant, cela n’a pas réglé le problème de ma machoire. J’ai vu plusieurs orthodontiste depuis, tous sont daccord pour dire que mon cas est chirurgicale. Après réflecions, j’ai pris la décision de me faire opérer. Les démarches ne sont pas encore faites. Je crains de devoir encore porter un appareil dentaire. Combien de temps pensez vous que le traitement devrait durer ?
    Cordialement

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Malheureusement une grande majorité de malocclusions d’ordre squelettique, principalement la prognathie, ne peuvent pas être corrigées sans avoir recours à une correction orthodontique combinée à la chirurgie maxillo-faciale. Il est souvent essentiel de corriger la relation des mâchoires pour assurer un résultat stable et harmonieux à long terme. L’alignement des dents est directement influencé par la relation des mâchoires. Il possiblement préférable de ne pas corriger vos dents si vous ne songer pas à le corriger votre prognatisme pour éviter des effets indésirables sur vos dents.

  58. Mohamed dit :

    Bonjour
    J’ai subit une chirurgie maxillo-faciale en octobre 2017 suite au conseil de mon orthodontiste. C’etait Une chirurgie sur la mâchoire du bas, du haut et sur le manton. Néanmoins cela fait maintenant plus d’un an, et je hais mon nouveau visage, je suis devenu asocial et complexé, je vis un enfer.
    Je souhaiterais savoir si il est possible de retrouver mon ancien visage?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Il est maintenant très rare que les résultats suite à une chirurgie maxillo-faciale ne soient pas harmonieux. La planification en 3 dimensions harmonise le visage sans en changer trop l’apparence. Ce type d’intervention demeure nécessaire pour corriger principalement l’aspect fonctionnel des mâchoires. Je vous conseille donc demander à votre orthodontiste et votre chirurgien de vous présenter les résultats pour comparer votre visage avant et après la chirurgie. Ils seront en mesure de mieux comprendre vos besoins et vous guider.

      Bonne chance

  59. Carole Lefort dit :

    Bonjour,

    J’ai eu deux diagnostics dans la trentaine mais je n’ai jamais poursuivi pour obtenir les soins orthodontiques suggérés. On m’avait recommandé deux ans de soins orthodontiques ensuite une chirurgie pour reculer la machoîre du bas. J’ai une occlusion bout à bout. Aujourd’hui j’ai 59 ans. Je remarque maintenant que ma machoîre du bas s’est déplacée avec le temps, ce qui a pour effet que mes incisives ne sont plus alignées. Je m’inquiète qu’avec le temps ça empire. Est-ce que mon âge est trop avancée pour entrevoir des soins? Votre avis serait grandement apprécié.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      L’âge n’interfère pas avec une correction orthodontique. De plus en plus d’adulte consultent même plus tardivement. Les gens souhaitent conserver une bonne santé dentaire. Je vous recommande définitivement de consulter à nouveaux. Les traitements d’orthodontie et principalement de chirurgie se sont simplifiés. La technique Invisalign est définitivement appropriés pour les adultes. Les résultats de la chirurgie beaucoup sont aussi plus harmonieux.
      au plaisir
      Dre Baillargeon

  60. Nardin dit :

    Bonjour,j’ai la mâchoire inférieure très avancé et le souci c’est que suite a un traitement assez lourd j’ai eu une perte de mes dents du dessus,ma dentiste ma dit que personne ne pourrai rien pour moi vu que j’ai perdu mes dents du dessus,je pense qu’il y a quelques chose à faire quand même et je ne veux pas trop attendre

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Il est possible de procéder à une chirurgie aux mâchoires même si vous avez perdu des dents. Étant donné que vous semblez avoir perdu vos dents du haut, je vous recommanderais de consulter en premier un chirurgien maxillo-facial. Il est possible qu’il ne soit pas nécessaire de procéder à une correction orthodontique.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  61. Athena Renard dit :

    Bonjour ma question est la suivante:
    Auriez – vous des recommandations de confrère belge pour des problèmes de machoire ?
    On m’a diagnostiqué un fibrome scementosifiant-ou une dysplagie fibro-cartilagineuse à confirmé dans 1 an de 3,5cm (à vérifié si ça grandit).
    avant le diagnostic j’ai commencé à avoir la machoire qui se bloquait, et ce durant 3 mois, avec des craquement et des blocage, je ressent des douleurs à la machoire inférieur comme une lourdeur,
    J’ai des maux de têtes à l’arrière et niveau du coup et omoplate et ma position est affecter (j’ai vu 3 personnes différentes et tous me conseil de rester comme ça que la posture-la machoire bloqué et la dysplagie n’ont pas de lien-je suis compte à moi convaincu du contraire mais je ne sais pas vers qui me tourner-mes dents sont mal aligné-elles n’ont pas assez de place et se chevauhent- ma machoire est trop en arrière et si il fallait faire quelques choses on m’a dit que se serais avancer la machoire en avant après avoir fait un soin orthodontique –
    Je pense personnellement que des dents mal alignés, une machoire trop en arrière, une machoire qui se déboîte sans arrêt et craque sans cesse, des douleurs ponctuelle ne vont pas aller en s’arranger si rien n’est fais uniquement pour la « dysplagie-fibrome  » je me tourne donc vers vous pour une orientation, un avis, conseil, je suis ouverte

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Je ne connais malheureusement pas de spécialistes dans votre belle région. Mon bureau est situé au Québec. Je vous recommande fortement de rencontrer un chirurgien maxillo-facial qui est plus spécialisé au niveau des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire. Je vous recommanderais de prendre conseil en téléphonant dans une université ou on enseigne la médecine dentaire. On pourra alors mieux vous guider dans le choix du spécialiste approprié.
      Bonne chance
      Dre Baillargeon

  62. Emilie Paquette dit :

    Bonjour, j’ai un menton très fuyant ainsi que les dents croches et non alignées ensemble. J’ai seulement eu un appareil d’élargissement du palais lorsque j’étais enfant. Je suis présentement avec les assurances Manuvie. Est ce que c’est couvert ? Sinon combien coûte ce genre de chirurgie? Merci

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      La chirurgie maxillo-faciale est couverte par la Régie de l’assurance maladie du Québec. Les soins peuvent être couverts par votre compagnie d’assurance, cela dépend de votre couverture. Les soins d’orthodontie nécessitant une chirurgie maxillo-faciale peuvent varier, mais coûtent en moyenne 8 à 9000$. La consultation confirmera le coût exact de votre correction. Enfin, les soins d’orthodontie représentent des frais médicaux et peuvent être déductibles d’impôt.

  63. Camille dit :

    Bonjour, pour l’année prochaine je dois faire une chirurgie maxillo faciale qui est prévu car mes dents du bas touche mon palet lorsque j’ai la bouche fermé, j’ai du mal à ouvrir ma mâchoire en grand et cela me fait mal au niveau des joues et des tampes. Pensez vous qu’après la chirurgie je ne souffrirais plus de migraine (j’en ai toutes les semaines depuis des années).

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      La chirurgie maxillo-faciale pourra rétablir la relation des mâchoires et l’équilibre musculo-squelettique. Il est donc probable que votre confort soit amélioré. Il faut toutefois demeurer attentif, certaines douleurs peuvent parfois persister. Certaines personnes présentent un bel équilibre musculaire et une bonne relation des mâchoires, mais présentent des parafonctions. Le serrement des dents ou le bruxisme peut aussi occasionner des douleurs intenses nécessitant la prise d’analgésiques. Un suivi en physiothérapie peut donc parfois être recommandé si les douleurs persistaient.
      Au plaisir,
      Dre Baillargeon

  64. Marie dit :

    Bonjour,
    Mon fils de 16 ans et demi est suivi par un orthodontiste depuis 6 ans. Il a une retrognathie importante. Petit, il dormait la bouche ouverte, ce qui a favorisé une gingivite que nous n’arrivions pas à traiter. Il ronflait aussi beaucoup. Il y a 4 ans, il a subi un premier traitement orthodontique pour élargir et abaisser le palais. Puis, des bagues ont été posée pour réaligner les dents et aller chercher une canine incluse dans le palais. Nous sommes en Suisse et la malformation de la mâchoire est suffisamment importante pour être prise en charge par l‘assurance-invalidité, mais seulement jusqu’à 18 ans. L‘orthodontiste suggère une opération pour réaligner les mâchoires plutôt qu’un traitement mécanique ; un et demi, pour un résultat moindre que la chirurgie selon lui.
    Je trouve que la retrognathie s’est améliorée depuis le début des traitements et la puberté. Je me demande aussi si le fait que l’assurance invalidité soit disponible n‘influence pas le d’aller vers la chirurgie.
    Je me questionne à savoir s‘il est pertinent d’opérer si jeune , ne sachant pas comment sera la mâchoire dans 6 ans. Les désagréments et complications possibles m’inquiètent aussi, d’autant plus qu’il est en formation professionnelle difficile à interrompre sans conséquences sur son parcours. Le coût de l’opération, si retardée, sera à notre charge. Existe-t-il d’autres solutions?
    Merci d’avance.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Selon l’ampleur du problème, une chirurgie aux mâchoires demeure la solution pour corriger le problème. Lorsque la mâchoire inférieure est reculée, 16 ans est l’âge à laquelle on peut effectuer l’intervention. Il est effectivement possible de retarder la chirurgie, mais la correction orthodontique s’échelonnera sur une plus longue période. Les appareils orthodontiques doivent être conservés pour la chirurgie et au moins 6 mois après l’intervention.

  65. Nassim dit :

    Bonjour, j’ai subi une genioplastie il y a 7 mois avec une ostéotomie maxillaire, le problème est que mon maxillaire bouge au moment de l ‘occlusion et je trouve que mon visage est devenu trop petit après la genioplastie, pour le maxillaire qui est mobile on m’a dit qu’il s’agissait d’un retard de consolidation osseuse mais cela bizarre sachant que la consolidation se fait au bout de 45 jours si je ne dis pas de bêtises, aussi pour la genioplastie j’ai eu une réintervention il y a deux semaines pour corriger une asymétrie, qui, visiblement n’a toujours pas été réglé. Je voudrai donc savoir est-ce vraiment possible qu’il y ait un retard de 7 mois au niveau de la consolidation ? Les radios ne montrent pourtant aucun rejet de plaques.
    Merci d’avance

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Un chirurgien maxillo-facial pourrait le confirmer plus précisément que moi. Toutefois, je peux confirmer que le maxillaire ne doit pas être mobile. C’est fort possiblement une guérison de type fibreuse et non osseuse.
      Dre Baillargeon

  66. mulot dit :

    Bonjour
    j’ai eu une opération en 1996 par Mr Tuslane Jean François sur Paris. J’étais prognathe classe 3. Opération double maxilaires
    Est ce que les vices situées en dessous du nez peuvent bouger car depuis quelques semaines j’ai une sensation bizarre en dessous du nez et cela me fait mal quand je sourie ou que je fais des grimaces. Je suis inquiètes.
    merci pour votre retour

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      On peut observer de la fibrose près des vis de fixation. Il est rare que les fixations nécessitent d’être enlevées. Lorsqu’elles sont trop incommodantes, il suffit de les faire enlever.

  67. Nassim dit :

    Bonsoir, je vous remercie énormément pour avoir répondu à ma question. Je voudrai savoir si l’assurance rembourse les chirurgies maxillo facial au Canada, j’y serai dans deux mois et je compte me faire réopérer sachant que je suis déçu des résultats de ma première opération. ( Pour info, j’ai subi une ostéotomie maxillaire ainsi qu’une génioplastie ) Merci d’avance.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      La chirurgie maxillo-faciale est couverte par la régie de l’assurance maladie au Québec. Pour être couvert par la régie de l’assurance maladie du Québec, il faut toutefois être résident au Québec.

  68. Amira dit :

    Bonjour j’ai vraiment la mâchoire et le menton décaler rien n’est symétrique dans mon visage. J’ai un sourcil sur plus haut que l’autre et un œil plus petit que l’autre ma bouche est décalée je voulais savoir quel opération faut t-il faire?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Il est normal d’avoir une légère asymétrie, les deux côtés du visage ne sont pas identiques. Toutefois, certaines asymétries peuvent occasionner des problèmes fonctionnels. Une mâchoire inférieure trop déviée doit idéalement être corrigée. Un chirurgien maxillo-facial pourra vous confirmer le type de chirurgie. Il est probable que l’on vous parle d’un Lefort 1, une sagittale et une génioplastie. Il faut aussi mentionner que l’œil plus petit ne se corrige pas. Le fait de rétablir la symétrie des deux mâchoires procura néanmoins un meilleur équilibre du reste du visage.

  69. Malie dit :

    Je compte entreprendre un traitement d’orthodontie et dans mon cas, je devrai subir une chirurgie maxillo-faciale (ma mandibule inférieure est reculée). Est-il possible dans ces cas-ci de suivre un traitement invisalign combiné avec cette chirurgie ou le port des broches est la seule option?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      vous pouvez suivre la correction avec Invisalign sans problèmes. Bien entendu certains professionnels sont moins à l’aise que d’autres à travailler avec Invisalign. Pour ma part, je constate que la correction s’effectue plus rapidement que les boîtiers conventionnels. Je vous recommande donc d’aller vers Invisalign, cette technique demeure assurément plus confortable.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  70. Desbonnets dit :

    J’ai subi l’opération maxillo faciale sans génioplastie le 7 mai 2019 et j’ai une insensibilité et raideur lèvre supérieure et nez ;la maxillaire supérieure je la sens à peine et j’ai une enflure joue droite depuis en dessous de l’oeil jusqu’à lèvre supérieure. J’ai vu le médecin traitant il y a une semaine qui m’a dit que je pouvais être comme cela jusqu’à mi-juillet. Est-ce normal ? Je revois le chirurgien le 3 juillet.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Les raideurs chez certaines personnes peuvent persister quelques semaines à quelques mois. À ce stade de guérison, vous pouvez masser avec vos doigts les zones qui présentent des raideurs. Un exercice simple, vous pouvez exagérer l’ouverture de vos lèvres en prononçant les voyelles. L’application de chaleur humide au coucher permet aussi d’assouplir les raideurs. Soyez rassurer tout reviendra à la normale. J’ai moi-même subi une chirurgie il y a plus de 20 ans. Bougez vos lèvres, l’expression naturelle de votre visage reviendra.
      Dre Baillargeon

  71. Geneviève dit :

    Bonjour, Durant mon adolescence j’ai eu des traitements d’orthodontie. Maintenant adulte, mes dents sont droites et ne présente plus de problèmes particuliers. Cependant, j’ai depuis quelques années une déviation à la mâchoire qui me cause parfois des douleurs et une difficulté à l’ouvrir à une pleine amplitude. Je n’en connais pas la cause. J’ai également toujours eu la mâchoire peu développée et un menton un peu fuyant. Ma dentiste me dit que je pourrais aller en physiothérapie pour ma mâchoire… Je me demande si mon cas n’aurait pas nécessité une intervention plus poussée et davantage que juste des broches…Quel spécialiste serait en mesure de bien évalué mon cas ? J’habite la région de Montréal. Merci!

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Une consultation chez un orthodontiste pourra évaluer votre occlusion et la relation de vos mâchoires. Selon le besoin, il pourra vous confirmer si un suivi en physiothérapie est indiqué. Selon l’origine du problème, une consultation en chirurgie maxillo-faciale pourrait aussi être à revoir suite à la visite chez l’orthodontiste. Je vous recommande de consulter le site de l’association des orthodontistes du Québec, http://www.associationdesorthodontistes.com/fr/ . Selon votre région, vous pourrez trouver facilement un orthodontiste certifié qui pourra vous aider.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  72. Fabienne L dit :

    Bonsoir, ma fille de 21 ans a beaucoup soucis avec sa mâchoire. Elle reste parfois coincée des secondes a l’ouverture et elle se déboite de gauche a droite. Pares un orthopantogramme, ils ont vu que le menisque gauche est complètement écrasé et le droit commence aussi. Je précise qu’elle n’a jamais eu d’accident ou de choc. Et les medecins que l’on a vu ne lui donne aucune solution. Ils ne savent pas quoi faire. Le problème c’est que ca empire assez rapidement. Pouvez vous nous guider s’il vous plait? Par avance je vous remercie fortement.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Au Québec, nous recommandons de voir un physiothérapeute spécialisé au niveau de l’ATM, articulation temporo-mandibulaire. Le déplacement du ménisque peut arriver sans raison particulière, mais on l’observe un peu plus chez des gens qui on la mauvaise habitude de serre les dents, mâcher beaucoup de gomme ou en présence d’un problème de relation des deux mâchoires. Le port d’une plaque occlusale la nuit confectionnée par votre dentiste peut aussi aider à corriger le problème. Votre fille peut entre temps éviter la gomme à mâcher, manger des aliments moins durs et masser les muscles dans la région de son articulation. Il est aussi préférable d’ouvrir un peu moins grand et éviter d’avancer la mâchoire en même temps qu’on l’ouvre.
      Dre Baillargeon

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).