Extraction de prémolaires

Extraction de prémolaires

Extraction de prémolaires

Manque d’espace

Lorsqu’on se retrouve en présence d’une malocclusion avec manque d’espace, il est parfois nécessaire de procéder à l’extraction de prémolaires. Toutefois, dans certains cas et selon certaines conditions, il est aussi possible de créer de l’espace pour aligner les dents à l’aide d’un appareil. Bien entendu, il est plus facile de créer de l’espace de cette façon chez l’enfant en croissance en travaillant avec son développement. C’est l’orthodontiste qui détermine l’espace supplémentaire nécessaire en l’évaluant selon le périmètre des mâchoires ou des arcades. Il est à noter que l’augmentation du périmètre est plus stable à l’arcade supérieure. Ainsi, du point de vue anatomique, nous sommes plus limité sur la quantité d’espace possible à gagner à l’arcade inférieure. En résumé, il arrive donc qu’il soit indiqué d’extraire des prémolaires pour atteindre les objectifs souhaités.

Incisives trop avancées

Lorsque les incisives sont trop avancées, l’extraction de prémolaires est parfois nécessaire. Les dents ne doivent pas trop excéder le périmètre des arcades. Le fait d’effectuer plus d’expansion que le périmètre de l’arcade occasionnera de l’instabilité dans la position des dents. De plus, lorsque la mâchoire inférieure est plus reculée, il est parfois préférable de reculer un peu plus les incisives supérieures plutôt que d’avancer la mâchoire inférieure. Ceci est lié à l’obtention de l’équilibre musculo-squelettique et à la stabilité à long terme.

Manque d’espace

Lorsque le manque d’espace est trop important, il est nécessaire d’envisager des extractions. De façon générale, les prémolaires demeurent le meilleur choix. Il existe deux prémolaires de chaque côté en haut ainsi qu’en bas. Le fait d’en extraire une de chacun des côtés nous assurera de conserver une meilleure harmonie et ainsi, de préserver la bonne relation des molaires et des canines.

L’extraction de prémolaires permet aussi d’améliorer l’occlusion. Ainsi, lorsque les incisives supérieures sont trop avancées par rapport aux incisives inférieures, le fait d’extraire des prémolaires peut corriger la relation de Classe 2. Les 1ères prémolaires supérieures et les 2e prémolaires inférieures constituent donc le patron d’extraction. Étant donné qu’un pourcentage important de la population présente une relation de Classe 2, ce patron d’extraction est assez fréquent.

 

Poser une question ou laisser un commentaire