Bücco - Guide ortho
Expansion palatine

Expansion palatine

Poser une question ou laisser un commentaire

  1. max dit :

    Bonjour, j’ai présentement 17 ans et j’ai le problème du palais trop étroit a cause d’un facteur génétique relié a mon frein lingual. J’ai subi une opération dernièrement (frénectomie) afin d’améliorer mon élocution. Il n’y a eu que quelques changements mineurs, la plus grande partie étant reliée au fait que ma langue ne touche pas le palais complètement. Je me demandais si l’appareil d’expansion palatine était possible pour quelqu’un de mon âge et si oui, combien cela coûterait-il environ?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      L’expansion palatine est souvent l’appareil de choix pour le palais trop étroit. Selon la quantité de largeur à corriger, l’expansion peut toutefois nécessiter une chirurgie. Ainsi, l’appareil d’expansion est utilisé sans problème à l’âge adulte. Par contre, lorsque la croissance est terminée, il arrive parfois qu’une chirurgie d’un jour (EPRAC) soit nécessaire pour assurer l’expansion. Un palais trop étroit occasionne effectivement parfois des difficultés d’élocution. Finalement, le coût d’une correction n’est pas basé sur l’utilisation d’un appareil mais bien sur l’ensemble des besoins pour assurer la correction de vos besoins. La première visite qui consiste à la consultation nous permettra de vous confirmer le coût.
      Au plaisir de vous recevoir,
      Dre Baillargeon

  2. KAOULA dit :

    BONJOUR, ma fille a 7 ans et elle a des dent qui poussent croches. Son orthodontiste m’a proposé l’appareil d’expansion palatine, mais un autre orthodontiste me dit que dans le futur, elle va avoir besoin d’un appareil (chose confirmé par le premier orthodontiste aussi). Quelle est donc l’utilité de la première phase si elle a besoin d’un appareil plus tard de toute façon? Merci infiniment de me répondre.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      C’est une très bonne question!
      Le but premier de l’appareil d’expansion palatine rapide est de rétablir la largeur de la mâchoire supérieure afin de favoriser un meilleur développement et non uniquement pour augmenter l’espace disponible pour l’éruption des dents permanentes. Ainsi, lorsque la mâchoire supérieure est plus étroite que la mâchoire inférieure, il est fortement recommandé de le corriger en plus jeune âge soit vers 7 ou 8 ans. Dans cette situation on note très souvent la présence d’articulés croisés postérieurs. Le fait de ne pas corriger les articulés croisés postérieurs peut aggraver le développement des mâchoires, alors que de le corriger peut même parfois réduire la nécessité de procéder à une correction à l’adolescence, appelée 2e phase. L’expansion lors d’une 1ère phase peut aussi être indiquée pour aligner une incisive supérieure qui est en trop mauvaise position et qui occasionne un problème en particulier.

      Alors, dans la situation ou une 2e phase sera inévitable à l’adolescence comme dans le cas de votre fille, il faut être en mesure de pouvoir justifier les avantages de procéder à cette expansion maintenant. Les avantages peuvent être d’améliorer l’apparence du sourire temporairement et le confort. Lorsque le but de procéder à l’expansion est seulement d’augmenter l’espace pour l’éruption des dents ou lorsque qu’une autre condition est présente comme la mâchoire inférieure trop reculée, le moment le plus efficace pour faire la correction est lorsqu’un plus grand nombre de dents permanentes sont en bouche durant la période active de croissance soit vers 11 ou 12 ans. Ainsi, lorsque la condition peut attendre, il est souvent recommandé de procéder à la correction en une seule étape. L’expansion palatine en jeune âge demeure malgré tout une des plus belles préventions qui peut être effectuée pour favoriser le développement chez l’enfant.
      En espérant que ces explications pourront répondre à vos questions.
      Au plaisir,
      Dre Baillargeon

  3. Pat dit :

    Bonjour,
    Mon fils a eu, à l’âge de 8 ans, une expansion palatine présentée comme première phase. Tout s’est bien déroulé, incluant une amélioration de sa respiration. Il a maintenant 10 ans et on nous annonce que nous devons refaire à nouveau une expansion palatine avec broches avant d’envisager la seconde phase. Comment expliquer cette situation? Merci d’avance pour votre réponse!

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      La plupart du temps, une expansion suffit. Toutefois, il arrive à l’occasion qu’il soit préférable d’effectuer une autre expansion au maxillaire supérieur. La raison la plus fréquente est en fait celle-ci: la mâchoire inférieure s’est développée beaucoup plus que la mâchoire supérieure. Ce type de croissance est très souvent reliée à la malocclusion de classe III. L’expansion palatine demeure un appareil très efficace avec des résultats prévisibles, alors que la croissance peut être beaucoup moins prévisible. Il demeure plus simple d’effectuer une autre expansion à l’adolescence que d’envisager une chirurgie maxillo-faciale en fin de croissance.
      Au plaisir, Dre Baillargeon

  4. Chantal poirier dit :

    Bonjour, mon fils de huit ans vient de commencer avec son appareil d’expansion palatine amovible. Il a pleuré et il trouve cela très inconfortable. De plus, sa voix est changé et j’ai peur qu’il n’ait des conséquences psychologiques. On nous dit qu’il va s’habituer d’ici quelques jours. Est-ce vrai et y a-t-il des trucs pour l’aider? Merci beaucoup de me répondre. Une mère inquiète

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Soyez rassurée, certains peuvent être temporairement plus incommodés par l’appareil. L’appareil favorise une augmentation de la salive pendant les premiers jours. De plus, il est un peu plus difficile d’avaler la salive en raison de l’appareil qui modifie la position de la langue. Ainsi, cela modifie aussi temporairement la phonétique, comme si on avait une pastille dans la bouche lorsque l’on parle. Bien entendu, l’appareil étant fixe, il ne se déplace pas. Plus on parle, plus la phonétique se rétabli rapidement. Un truc: vous pouvez lui demander de lire à haute voix afin d’accélérer le processus d’adaptation. Pour plus d’informations, je vous invite à en lire davantage notre site Bücco : https://www.orthodontisteenligne.com/expansion-palatine-expansion-maxillaire-rapide/

      Au plaisir, Dre Baillargeon

  5. Marie dit :

    Bonjour, ma fille de 9 ans et 2 mois a une dentition parfaite au niveau de la mâchoire supérieure mais ses incisives latérales du bas pousse en arrière tout comme ses incisives centrales avaient fait. Par contre, ces dernières ont reprises leurs places tandis que les latérales sont bloquées par les canines qui ne sont pas encore tombées. J’ai consulté un orthodontiste et on me conseille une expension palatine (8 mois) pour ma fille et un appareil par la suite (6 mois). Devrais-je attendre avant de lui faire débuter le processus, question qu’elle grandisse encore un peu et que sa machoîre supérieure soit parfaite? Merci de votre réponse

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Cette question est très intéressante, c’est un phénomène qui est fréquemment observé. En bas, à l’arcade inférieure, les incisives qui poussent en arrière se replacent très souvent. C’est en fait une trajectoire naturelle de leur éruption. On note aussi une expansion naturelle de la mâchoire dans cette région à cet âge. Toutefois en haut, à l’arcade supérieure, les incisives qui demeurent en arrière ne se replacent pas sans correction orthodontique. De plus, le fait de laisser les incisives supérieures en position platine influencera négativement le reste du développement ainsi que la position des autres dents. Il est donc généralement grandement recommandé de procéder à une 1ère phase comme vous le mentionner afin d’intercepter un problème plus important à l’adolescence.
      Dre Baillargeon

  6. Marjolaine dit :

    Bonjour,
    J’aimerais savoir ce que vous pensez d’un expension palatine fixe vs amovible. On m’a dit qu’il serait difficile de lui installer les bagues pour celui amovible.
    Merci!
    Marjolaine

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      C’est une excellente question. L’expansion effectuée par un appareil amovible en comparaison avec un appareil fixe ne donne pas du tout les mêmes résultats. À l’aide d’un appareil fixe, il est possible d’effectuer une expansion rapide qui permet réellement d’effectuer une expansion de la mâchoire supérieure. Un appareil amovible procure une expansion lente et ne permet pas une expansion de la mâchoire mais plutôt une légère expansion des dents. Ce type d’expansion est donc très limitée et beaucoup plus instable. De plus, le port d’un appareil amovible demeure très inconfortable tout au long de la correction. Étant donné qu’il est amovible, il peut se déplacer en parlant. L’appareil peut donc irriter plus facilement et nécessite des ajustements plus fréquents. Enfin, la mise en place de l’appareil fixe n’est pas du tout compliquée, une empreinte permet de confection un appareil bien adaptée. La mise en place de l’appareil amovible, tel que mentionné, nécessite des ajustements plus régulièrement.
      Dre Baillargeomn

  7. Grelot dit :

    Bonjour. Mon fils de 9 ans a tres peur de vomir au moment de l activation avec la clé. Il ne baisse pas assez sa langue ce qui fait que nous avons du mal a lui faire le tour complet. Avez vous des conseils pour nous aider ? Existe t il un autre appareil que celui ci ? Nous devons lui faire 2 fois par semaine et c est tres compliqué. Pourtant il sait grace aux videos que s il se laissait faire en une seconde l activation serait faite. Merci a vous.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Certaines personnes sont très sensibles au réflexe de gaging provoquant un effet de haut le cœur. Il est préférable de respirer par le nez et non par la bouche. Ce réflexe peut aussi être réduit en stimulant un autre sens. Vous pouvez demander à votre fils de manipuler un objet dans ses mains qui demande une certaine concentration lorsque vous faites l’activation. Vous pouvez lui demander de plier une feuille de papier en quatre par exemple. Ceci occupera son esprit. Certaines personnes confirment que de placer quelques gouttes de jus de lime ou de citron sur la langue juste avant l‘activation les aident. En clinique, nous appliquons un gel ou un spray qui engourdit temporairement le voile du palais. Enfin, l’expansion palatine demeure un excellent appareil. Seul votre orthodontiste peut toutefois confirmer s’il est possible d’utiliser un appareil différent.
      Dre Baillargeon

  8. KARADUMAN dit :

    Bonjour ma fille va bientôt avoir 13 ans , son orthodontie depuis 4 5 ans n’a rien pu faire ! Incompétente. Son nouveau dentiste va lui placer une expansion palatine en urgence , elle vient tout juste d’être réglée ! Pensez vous que l appareil fera quand même son effet ?

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Étant donné qu’elle est encore en croissance, Il est possible d’effectuer l’expansion à l’aide de l’appareil. Les 1ères menstruations chez les jeunes filles indiquent que le début de la maturation s’effectue mais la croissance n’est pas terminée. Les premières menstruations indiquent donc qu’il faut débuter dès que possible.
      Dre Baillargeon

  9. Emma dit :

    Bonjour,

    Je n’ai pas fait d’expansion palatine étant enfant et j’ai actuellement 15 ans et un palais trop étroit. Je me demande s’il est encore possible d’avoir un appareil dentaire pour modifier cela sans avoir recours à la chirurgie ?

    Merci !

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Il est plus difficile de procéder à une expansion palatine après l’âge de 12 ans. Toutefois, il est parfois possible d’effectuer un certain degré d’expansion à l’âge de 15 ans sans avoir recours à la chirurgie. Je vous recommande de consulter un orthodontiste dès que possible.
      Au plaisir
      Dre Baillargeon

  10. mylene giroux dit :

    mon garcon de 9 ans s’est fait mettre un  »palais » hier, en plus d’un stoppeur pour la langue… combien de temps avant de s’habituer? est-il possible que le stoppeur de langue soit trop gros? il a beaucoup de difficulté a parler, avaler, manger…

    Merci

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Honnêtement, je n’utilise pas le stopper pour la langue. L’appareil d’expansion représente déjà un appareil qui demande quelques jours d’adaptation.Vous pouvez vous donner 1 semaine. Il faut laisser le temps au cerveau de comprendre que l’appareil est là. La quantité de salive reviendra à la normale et il sera plus facile de parler, manger et avaler. Ne vous en faites pas, les enfants s’adaptent rapidement.

  11. Jessica dit :

    Bobjour,

    J’ai subi une disjonction palatine le mardi 21 mai 2019, j’ai commencé l’activation mardi 28 mai 2019 (0,50mm matin et soir)
    Je suis assez inquiète par rapport à l’écart que je vais devoir avoIr entre les deux incisives (j’ai besoin de 12mm)
    Je suis déjà à 2mm et je trouve cela énorme, j’ai demandé à mon orthodontiste mais elle m’a dit que je n’aurais pas un écart de 12mm car cela va se répartir, j’ai vraiment du mal à croire… et cela m’inquiete Fortement
    De plus, s’habitue t-on à activer cet appareil ( beaucoup de pression ) ? (Même avec un dafalgan ça ne passe pas, je pensais par le froid pour anesthésier je ne sais pas si ça changerait quelque chose ?
    Deuxième question, en combien de temps l’ecart entre les incisives se résorbe et aussi en combien de temps l’espace va-t-il se répartir ?
    Une fourchette de temps m’aiderait déjà

    Merci d’avance

    Jessica (Belgique)

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Une largeur de 12mm occasionnera un espace un peu plus petit entre vos incisives supérieures, mais malgré tout assez considérable principalement si vos dents ne sont pas très chevauchées. Concernant votre inconfort, je validerais avec votre orthodontiste ou votre chirurgien. Il arrive parfois que l’expansion puisse être réduite à 1 activation par jour. Lorsque vos activations seront terminées, vos dents commenceront à se rapprocher. La durée pour que vos dents à se rapproche demeure très variable, quelques semaines à quelques mois. Généralement, après 1 mois, les mouvements avec les appareils peuvent commencer à faire rapprocher vos dents.
      Bonne chance

  12. kim dit :

    Le papa de ma fille s’objecte au traitement orthondiques . Il trouve les couts trop élevés et dit qu’ils auraient pu arracher quelques dents au lieu de l’expansion afin d’économiser…je vais en parler a lOrthodontiste mais j’aimerais un 2e avis de la part de quelqu’un qui n’a pas un intérêt monétaire …

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Le but premier d’utiliser l’expansion palatine est de rétablir la largeur de la mâchoire supérieure. L’extraction de dents vise à créer de l’espace lorsqu’il n’est pas souhaitable d’élargir le périmètre de l’arcade de la mâchoire. Les objectifs ne sont donc pas les mêmes. Le fait de retirer des dents qui ne devraient pas être enlevées occasionne malheureusement une détérioration de l’occlusion avec les années. Les dents qui sont extraites sans nécessiter occasionnent ainsi une surcharge des dents voisines. On note donc de l’usure prématurée, la perte de gencive attachée pouvant aller jusqu’à la perte de dents. Lorsqu’indiquée, une expansion palatine en jeune âge réduira assurément l’ampleur de futurs problèmes.
      Dre Baillargeon

  13. Joannie dit :

    Bonjour,
    J’ai 28 ans et je me questionne sur le bon positionnement d’une langue au repos. Je sais que j’ai une petite bouche (je suis très petite de partout), mais plus je lis sur le sujet, plus je me dis que j’ai peut être un palais trop étroit, cependant je ne comprends pas tout à fait comment la langue doit être, et dent fermées ou pas. Langue au repos, mes dents sont un peu entrouvertes et ma langue s’étend jusqu’à sur les côtés (je peux « mâcher » ma langue). De plus, quand je ferme les dents, j’ai quelques dents du haut qui ne sont pas accotées sur les dents du bas. Quelques fois il me semble difficile de prononcer certains mots comme il faut, ou juste d’articuler clairement.

    J’aimerais vos commentaires s’il vous plaît.

    Merci!

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Au repos, les lèvres doivent se toucher, la langue couvre le palais et les dents ne se touchent pas. Lorsque l’on ferme les dents ensemble, toutes les dents doivent se toucher avec un contact plus faible avec les dents du devant. Je crois que vous avez un palais étroit et possiblement une béance antérieure. Je vous recommande de consulter un orthodontiste.

  14. Pierre dit :

    Bonjour, notre fille de 8 ans est en traitement en ce moment. La première activation s’est faite chez l’orthodontiste (2 crans) avec un 3ème à effectuer le soir même. Le lendemain soir nous devons donc donner 3 tours de crans, cependant après le second notre fille éprouve un grand inconfort des gencives jusqu’au canines (presque douloureux).
    L’orthodontiste nous demande de bien suivre les 3 crans, et que d’habitude il est préconisé d’en faire 4.
    J’ai peur de faire souffrir ma fille « inutilement », surtout si l’effet final est le même simplement en rallongeant de 2 ou 3 jours la durée des activations (soit 2 crans par jour).
    Quel est votre ressenti ? J’imagine que chaque cas est différent, mais notre fille ayant des dents fragiles (amélogénèse imparfaite peu sévère) j’appréhende beaucoup…
    Merci d’avance.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Il est important de respecter la recommandation de votre orthodontiste. De plus, il est normal de ressentir de l’inconfort au niveau des dents, du palais, des joues et du nez. Pour le moment, il est recommandé de poursuivre les activations. La prise d’un analgésique faible, acétaminophène ou ibuprofène afin de contrôler la douleur est indiqué. La prise de nourriture plus molle peut aussi réduire la pression sur les dents et améliorer le confort. Toutefois, si la douleur la réveillait la nuit, il est assurément indiqué de cesser les activations et de contacter votre orthodontiste. Normalement, la douleur disparaît peu à peu. Enfin, le but d’activer l’appareil régulièrement n’est pas d’accélérer le traitement. Une activation rapide de l’appareil est essentielle afin d’obtenir la largeur souhaitée au niveau squelettique. Une activation plus lente ne donne pas les mêmes résultats.

  15. hanane dit :

    quelles sont les étapes de réalisation du disjoncteur maxillaire hyrax et leaf expander

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      J’utilise le Hyrax mais pas le Leaf expander. La première étape est souvent la mise en place de séparateurs entre les dents qui serviront d’appuis de l’appareil. Les 1res molaires sont souvent les dents utilisées. Après quelques jours, l’empreinte de l’appareil est effectuée soit à l’aide d’une pâte ou de façon numérique. Par la suite, la mise en place de l’appareil Hyrax est possible. Il suffira enfin d’activer la vis d’expansion pour élargir la mâchoire. Il est nécessaire de suivre les instructions de l’orthodontiste. Généralement, l’activation du Hyrax se fait à raison de 1 par jour. Il est aussi généralement recommandé d’attendre 10 jours après la chirurgie pour débuter les activations.

  16. Daniel dit :

    Bonjour docteur ,
    Après avoir consulté plusieurs orthodontistes , mon diagnostic est le suivant :
    -articulé croisé postérieur droit
    -endognathie maxillaire
    – deviation de la mandibule vers le coté droit

    Tous les orthodontistes m ont dit que je devais subir une expansion palatine de 3-4 mm.
    Cependant 2 ortho m ont proposé de faire cette expansion palatine sans chirurgie et 2 autres m ont recommandé une chirurgie.
    Je précise que j ai 30 ans .
    Quels sont les risques d une expansion palatine sans chirurgie ?
    Il y a t il un risque de récidive ou de déchaussement des dents ?
    J avoue être sceptique concernant une expansion palatine sans chirurgie, sachant que ma déviation mandibulaire ne pourra pas être corrigée par ce biais.
    Merci pour votre réponse.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      L’endognathie nécessite en général une expansion chirurgicale à l’âge adulte. Toutefois, selon le degré d’expansion nécessaire, il est possible de faire un certain compromis par l’expansion dentaire et non de l’expansion osseuse. Au delà de 6mm de largeur, il faut songer à de l’expansion chirurgicale. Lorsque l’épaisseur de l’os au buccal des dents le permet, les dents peuvent être déplacées plus facilement sans chirurgie. Ainsi, lorsque l’os est mince au buccal des dents, le fait de tenter de forcer à les déplacer davantage en largeur occasionnera des récessions gingivales et trop en dehors de l’os alvéolaire.
      Bonne chance!

  17. CELINE dit :

    bonjour
    mon orthodondiste pense que j’aurais eventuellement besoin d’une chirurgie de la machoire
    en effet j’ai un encombrement dentaire
    elle demande un avis à l’hopital st antoine
    qu’en pensez vous?
    Merci de votre reponse
    bien à vous

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Lorsque la mâchoire supérieure est vraiment trop étroite comparativement à la mâchoire inférieure, il faut assurément corriger la largeur de la mâchoire supérieure. Chez l’adulte et une expansion de plus de 6 mm, l’expansion doit être assistée chirurgicalement. La correction de la largeur améliore l’espace pour aligner les dents, l’aspect respiratoire et l’esthétique du visage. Je vous recommande de consulter un chirurgien.

  18. Daniela Strutinschi dit :

    Bonjour, mon fils a 10 ans, il a des belles dents, aucune carrie. A son examen d’hygiène dentaire, son dentist dit que de côté droite les dents sont légèrement superposé. De côté gauche tout c’est correct. Dit qu’il a besoin d’un appareil pour agrandir son palais. Ma question est si au moment où toutes ses dents seront sortis, est-ce qu’il y a la possibilité de se régler sans appareil? Croyez-vous que c’est nécessaire un appareil? Merci beaucoup.

    1. Isabelle Baillargeon dit :

      Il est assurément recommandé de corriger cet aspect en jeune âge. Le développement des mâchoires et l’éruption des dents s’effectuera beaucoup mieux. Certaines problèmes s’améliorent avec la croissance et certains problèmes se détériorent. Ce type de problème détériore le développement des mâchoires et réduit l’espace pour l’éruption des dents. Cet appareil est vraiment nécessaire.

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).